Prix à la consommation: le Sénégal a enregistré un taux d’inflation de 2,2% en 2021 (ANSD)

08 - Janvier - 2022

Dans son adresse à la Nation pour le Nouvel AN, le 31 décembre dernier, le président de la République avait réservé une partie au prix des denrées depuis sa prise du pouvoir en 2012. "(...) l’Etat continue de déployer d’importants efforts pour contenir la flambée des prix. Ainsi, pour la farine, le taux de la TVA a été ramenée de 18 à 0%, et celui des droits de douane de 5 à 0%. Sur l’huile, la taxe d’ajustement a baissé de 5%.
Pour le riz, la suspension de la TVA reste maintenue. En outre, les prix homologués du gaz butane sont restés stables, alors que ceux du carburant n’ont pas connu de hausse", affirmait Macky Sall, il y a une semaine.

Eh bien, selon l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) le taux d'inflation annuel du Sénégal est chiffré à +2,2 % en 2021. Les prix à la consommation ont bien connu une hausse vertigineuse. "L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC) du mois de décembre 2021 s’est apprécié de 0,1% comparé à celui du mois précédent", a noté l'ANSD dans une étude publiée sur son site internet.

Avant d'expliquer en détails cette flambée: "Cette évolution résulte de la progression des prix des biens et services de « transports » (+0,6%), de « santé » (+0,4%) et de « restaurants et hôtels » (+0,3%), ainsi que ceux des « articles d'habillement et chaussures » (+0,3%) et des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (+0,1%). Toutefois, le recul des prix des services de « communication » (-2,5%) a atténué la hausse des prix à la consommation. En variation annuelle, les prix à la consommation se sont accrus de 3,8%. Le taux d’inflation annuel en 2021 s’est établi à +2,2%."

Ce chiffre donné par l'ANSD est même contesté par un internaute qui trouve qu'il est "en déphasage avec la réalité du marché" et "l'explosion des prix et du panier de la ménagère".

Autres actualités

03 - Novembre - 2020

Amsatou Sow Sidibé ouvre le feu sur Idrissa Seck

Le professeur Amsatou Sow Sidibé, membre de la coalition Idy 2019, a analysé le ralliement du leader de Rewmi à la mouvance présidentielle. « On est toujours...

03 - Novembre - 2020

Sa gestion du CESE accablée, Mimi sort les griffes: "Nul ne peut ternir ma réputation et mon intégrité"

Non reconduite de son poste de Conseil économique, social et environnemental, Aminata Touré ne compte pas laisser le régime en place la liquider. En réaction à...

03 - Novembre - 2020

Alliance Idy-Macky: ça pue partout la rancœur et l’animosité

Avec l’environnement morose qui prévaut dans le pays, on pensait que l’air serait plus respirable après la formation du nouveau gouvernement de Sall. Mais ça va...

03 - Novembre - 2020

Rentrée scolaire 2020-2021: Mamadou Talla veut faire du concept "Oubi Tay, Diangue Tay", une réalité

La rentrée scolaire 2020-2021 est prévue le 12 novembre prochain pour tous les élèves de la préscolaire à la Terminale. Un séminaire sous le...

26 - Octobre - 2020

Moustapha Diakhaté plaide pour la criminalisation l’émigration clandestine

L’ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (BBY) a plaidé pour une criminalisation de l’émigration clandestine qui tue des centaines de jeunes...