Infrastructures routières : Des investissements multipliés par dix de 2005 à 2017

02 - Mai - 2017

Infrastructures routières : Des investissements multipliés par dix de 2005 à 2017

Le directeur général de l’Agence des travaux et de gestion des routes (Ageroute) a déclaré, samedi, à Saly, que les investissements sur les infrastructures routières ont été multipliés par dix depuis 2005. Selon Ibrahima Ndiaye, le Sénégal est le premier pays en Afrique de l’Ouest, en termes de patrimoine routier, avec un niveau de service d’environ 80 %.
Une randonnée pédestre organisée, samedi, par l’Ageroute, a été pour le directeur général, Ibrahima Ndiaye, une occasion de revenir sur l’état des routes du Sénégal. Selon lui, les infrastructures routières occupent une place de choix dans le Plan Sénégal émergent (Pse). «De 2005 à aujourd’hui, les investissements sur les infrastructures routières ont été multipliés par dix », a-t-il dit. M. Ndiaye note que le Sénégal est en plein boom économique avec des croissances frisant les 7 %, soulignant que l’État a misé sur les autoroutes qui sont en train de prendre forme. « Le Sénégal est en avance en Afrique de l’Ouest en ce qui concerne la construction d’autoroute. Nous sommes déjà arrivés à Sindia et en 2018, l’autoroute arrivera à Mbour, Thiès et Touba », a assuré le directeur général de l’Ageroute qui a plaidé pour la préservation de cette avance. «Le Sénégal, comparé à ses voisins de l’Afrique de l’Ouest, est très loin devant avec un patrimoine routier dont le niveau de service est d’environ 80 %, des routes classées en bon et moyen état », a affirmé le directeur général de l’Ageroute qui a, toutefois, précisé que les investissements doivent être préservés notamment contre la surcharge qui, a-t-il dit, détériore l’état des routes. « Chaque année, la surcharge à l’essieu, qui est un énorme problème, coûte 50 milliards de FCfa pour les routes et c’est le montant que l’État injecte pour l’entretien routier », a indiqué M. Ndiaye qui a invité tous les transporteurs à préserver cette surcharge à l’essieu.
Cette randonnée pédestre organisée dans le cadre des Journées de réflexions et de prospectives de Ageroute a, entre autres, permis à son personnel de réfléchir sur l’exécution et la mise en œuvre des projets routiers tels que définit par l’État. Cette démarche vise à améliorer la qualité et le suivi des infrastructures, à réaliser des actions profitables aux populations du Sénégal. Ces dernières ont aussi été sensibilisées sur la sécurité routière.

Autres actualités

28 - Août - 2019

Enquête sur l'affaire Petrotrim: Serigne Bassirou Gueye blanchit le frère du Président

Le maître des poursuite ne va pas arrêter Aliou Sall, dans l'affaire dite Petrotim, révélée par la BBC. Après avoir reçu les conclusions de...

28 - Août - 2019

Sonko estime la valeur du Fer du Sénégal à 157 mille 500 milliards Fcfa et met à nu "le deal entre l'Etat et la société turc Tosyali"

Ousmane Sonko s'est voulu très précis, face aux journalistes ce mercredi 28 août 2019, en parlant du Fer de la Falémé. Le leader de Pastef Les Patriotes affirme...

27 - Août - 2019

Sa Majesté Macky !

C’est dit et il faut que cela soit clair dans la tête de nos compatriotes. C’est lui qui décide, un point un trait. Il a eu à prononcer cette phrase alors...

27 - Août - 2019

PDS : Wade, ce "serial killer" de numéro 2

L’immolation du numéro 2 du parti démocratique sénégalais, Oumar Sarr continue d’alimenter les débats. Mais, à force de gratter le vernis qui...

27 - Août - 2019

Affaire drogue saisie au Port: le présumé cerveau Ibrahima Thiam se rend à la gendarmerie pour sauver sa peau

Considéré comme le cerveau de l’importante quantité record de drogue saisie par la Douane au port de Dakar, Ibrahima Thiam alias Toubey s’est finale- ment rendu,...