Malick Noël SECK : «Ils ont envoyé Manuel VALLS pour rameuter les présidents serviles, les présidents fantoches…»

23 - Septembre - 2016

Malick Noël SECK : «Ils ont envoyé Manuel VALLS pour rameuter les présidents serviles, les présidents fantoches…»

S’il y a quelqu’un qui est emballé par la venue de Manuel VALLS au Sénégal, ce n’est pas Malick Noël SECK. Le patron de «Mom Sa Rew », trouve que le Premier français n’est pas en Afrique pour les beaux yeux des Africains. A l’en croire, VALLS est à Dakar pour veiller aux intérêts de son pays. Prenant à partie les présidents africains, Malick Noël SECK les considère comme des vassaux du président français François Hollande qui est loin d’avoir la cote chez lui. «Aujourd’hui, sachant que François Hollande est en plein déclin et qu’il a une forte chance de tomber aux prochaines élections, les présidents africains ne tiennent pas trop en compte cette histoire de Francafrique. Donc, ils ont envoyé leur numéro un c’est à dire Manuel VALLS pour essayer de faire une campagne, pour pouvoir rameuter les présidents serviles, les présidents fantoches que nous avons en Afrique pour justement venir encore faire la courbette au niveau de l’Elysée en janvier », martèle-t-il.

Autres actualités

03 - Janvier - 2021

Opposition: Le coup tordu d’Idrissa Seck

La crédibilité de l’opposition et la sincérité du pouvoir se jouaient dans ce dialogue politique et national. Pen­dant longtemps, l’on a...

14 - Décembre - 2020

Dialogue politique ou stratégie politique : les sales coups de Macky à l’opposition

Le Président Macky Sall se fait le chantre du dialogue ! Mais au vu des gains politiques personnels qu’il en tire et les coups K0 portés à l’opposition à...

14 - Décembre - 2020

« Le 3e mandat est devenu la tendance autocratique », déplore Alioune Tine

La deuxième édition de l'Université populaire de l'engagement citoyen (UPEC) s’est ouvert ce lundi 14 décembre 2020 à Dakar, sous le thème :...

14 - Décembre - 2020

Suppression de la Ville de Dakar : les arguments du gouvernement ne sont pas conformes aux dispositions de la loi

Les arguments avancés par le gouvernement, à travers son porte-parole, pour justifier une éventuelle suppression de la Ville de Dakar sont contraires au contenu du Code...

14 - Décembre - 2020

Assane Diouf : Frap et Y’en a marre, front commun contre « le déni de justice »

La situation de Assane Diouf, qui n’est toujours pas jugé, préoccupe Frap France Dégage et le mouvement Y’en a marre. Ils ont fait face à la presse pour la...