Malick Noël SECK : «Ils ont envoyé Manuel VALLS pour rameuter les présidents serviles, les présidents fantoches…»

23 - Septembre - 2016

Malick Noël SECK : «Ils ont envoyé Manuel VALLS pour rameuter les présidents serviles, les présidents fantoches…»

S’il y a quelqu’un qui est emballé par la venue de Manuel VALLS au Sénégal, ce n’est pas Malick Noël SECK. Le patron de «Mom Sa Rew », trouve que le Premier français n’est pas en Afrique pour les beaux yeux des Africains. A l’en croire, VALLS est à Dakar pour veiller aux intérêts de son pays. Prenant à partie les présidents africains, Malick Noël SECK les considère comme des vassaux du président français François Hollande qui est loin d’avoir la cote chez lui. «Aujourd’hui, sachant que François Hollande est en plein déclin et qu’il a une forte chance de tomber aux prochaines élections, les présidents africains ne tiennent pas trop en compte cette histoire de Francafrique. Donc, ils ont envoyé leur numéro un c’est à dire Manuel VALLS pour essayer de faire une campagne, pour pouvoir rameuter les présidents serviles, les présidents fantoches que nous avons en Afrique pour justement venir encore faire la courbette au niveau de l’Elysée en janvier », martèle-t-il.

Autres actualités

22 - Octobre - 2019

Polémique 3ème mandat de Macky : Le monstre est toujours vivant !

Véritable tentation du diable, le troisième mandat présidentiel est en passe de gangréner le champ dit «démocratique» de moult pays africains. Du...

22 - Octobre - 2019

Scandale Petrotim : Les têtes continuent de tomber..

Macky Sall aura épuisé tout son registre de diversion et de contre-feux (dialogue national mort-né, retrouvailles tous azimuts, procès privé des 94 milliards...

22 - Octobre - 2019

Les syndicats d'enseignants sur le pied de guerre...

Le défi du respect total du quantum horaire s’annonce périlleux pour les acteurs du système éducatif sénégalais. Entre écoles...

22 - Octobre - 2019

Limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka: "cette décision est plus politique que rationnelle"

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), Me Assane Dioma Ndiaye, est d’avis que le limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka, respectivement...

22 - Octobre - 2019

Alioune Tine " Les mouvements citoyens doivent se battre contre tout troisième mandat"

Comment comprendre cette propension des dirigeants africains de vouloir briguer un troisième mandat ? A Conakry, on a la volonté inébranlable du président Alpha...