Moustapha Diakhaté plaide pour la criminalisation l’émigration clandestine

26 - Octobre - 2020

L’ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (BBY) a plaidé pour une criminalisation de l’émigration clandestine qui tue des centaines de jeunes depuis quelques jours. Moustapha Diakhaté a invité l’Etat du Sénégal à prendre des mesures fortes pour mettre fin à ce fléau.

« Depuis quelques jours ou depuis quelques moments ou quelques années, l’émigration clandestine est en train de tuer beaucoup de Sénégalais et notamment des jeunes. C’est pourquoi, je considère que le gouvernement du Sénégal prenne des mesures très fortes pour doter le pays d’un dispositif législatif, réglementaire et opérationnel pour pouvoir lutter efficacement contre l’émigration clandestine », a déclaré M. Diakhaté sur la Rfm.

L’ancien ministre conseiller du président Macky Sall est d’avis que le Sénégal doit criminaliser l’émigration clandestine comme il l’avait fait avec le terrorisme. « Lorsque le terrorisme avait menacé le Sénégal, notre pays c’est doté d’une loi anti-terroriste, c’est pour cela je considère qu’il faut qu’on ait une loi anti-émigration clandestine », a-t-il proposé.

Selon lui, « cette loi doit criminaliser l’émigration clandestine et doit permettre aux autorités administratives, à la police, aux autorités judiciaires de pouvoir combattre cette émigration, de pouvoir arrêter et condamner fermement ceux qui fabriquent les pirogues et les familles qui participent en donnant de l’argent à leurs enfants pour qu’ils prennent ces pirogues ».

Pour Moustapha Diakhaté, la solution ultime, c’est permettre à notre pays d’accéder à des niveaux de développement pour que « notre jeunesse puisse se sentir bien, trouver du travail et être heureux sur le sol de leurs grands-pères ».

Autres actualités

25 - Janvier - 2021

Couvre- feu : les chiffres de l’inefficacité

Le couvre-feu instauré à Dakar et à Thiès ne semble pas freiner la propagation du virus. Près d’un mois après l’installation des...

25 - Janvier - 2021

Utilisation du fonds force covid-19: Mansour Faye et Matar Bâ doivent toujours des pièces justificatives au Comité de suivi

Le comité de suivi du Fonds forces covid-19 peine à boucler son rapport, car elle est toujours en attente des pièces justificatives de certains départements...

25 - Janvier - 2021

Changement à la coalition Jotna

La coalition Jotna/patriotes pour l’alternative a renouvelé ses instances samedi dernier. A l’issue de la rencontre, le président de ladite coalition, Bruno...

03 - Janvier - 2021

Opposition: Le coup tordu d’Idrissa Seck

La crédibilité de l’opposition et la sincérité du pouvoir se jouaient dans ce dialogue politique et national. Pen­dant longtemps, l’on a...

14 - Décembre - 2020

Dialogue politique ou stratégie politique : les sales coups de Macky à l’opposition

Le Président Macky Sall se fait le chantre du dialogue ! Mais au vu des gains politiques personnels qu’il en tire et les coups K0 portés à l’opposition à...