Moustapha Diakhaté plaide pour la criminalisation l’émigration clandestine

26 - Octobre - 2020

L’ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (BBY) a plaidé pour une criminalisation de l’émigration clandestine qui tue des centaines de jeunes depuis quelques jours. Moustapha Diakhaté a invité l’Etat du Sénégal à prendre des mesures fortes pour mettre fin à ce fléau.

« Depuis quelques jours ou depuis quelques moments ou quelques années, l’émigration clandestine est en train de tuer beaucoup de Sénégalais et notamment des jeunes. C’est pourquoi, je considère que le gouvernement du Sénégal prenne des mesures très fortes pour doter le pays d’un dispositif législatif, réglementaire et opérationnel pour pouvoir lutter efficacement contre l’émigration clandestine », a déclaré M. Diakhaté sur la Rfm.

L’ancien ministre conseiller du président Macky Sall est d’avis que le Sénégal doit criminaliser l’émigration clandestine comme il l’avait fait avec le terrorisme. « Lorsque le terrorisme avait menacé le Sénégal, notre pays c’est doté d’une loi anti-terroriste, c’est pour cela je considère qu’il faut qu’on ait une loi anti-émigration clandestine », a-t-il proposé.

Selon lui, « cette loi doit criminaliser l’émigration clandestine et doit permettre aux autorités administratives, à la police, aux autorités judiciaires de pouvoir combattre cette émigration, de pouvoir arrêter et condamner fermement ceux qui fabriquent les pirogues et les familles qui participent en donnant de l’argent à leurs enfants pour qu’ils prennent ces pirogues ».

Pour Moustapha Diakhaté, la solution ultime, c’est permettre à notre pays d’accéder à des niveaux de développement pour que « notre jeunesse puisse se sentir bien, trouver du travail et être heureux sur le sol de leurs grands-pères ».

Autres actualités

14 - Décembre - 2020

Lettre à la jeunesse du Sénégal : Excellence, Monsieur Président de la République du Sénégal Macky Sall, Pères et mères, chère jeunesse porteuse de changement

C’est par un cri du cœur que je m’adresse à vous. Ces dernières années, je me reposais dans une fausse quiétude, croyant et espérant que la...

14 - Décembre - 2020

Audit de l'Armp sur le marché d'achat d'ânes : Abdou Karim Sall s'en lave les mains

Suite à la publication du Rapport 2019 de l'Autorité de Régulation des Marchés publics (ARMP), le ministre de l'Environnement et du Développement durable, Abdou...

02 - Décembre - 2020

Malick Sall : « il n’y a pas de crise dans la justice»

Le ministre de la Justice, Malick Sall fait face, depuis ce matin aux députés pour défendre son projet de budget 2021 arrêté à 48 456 706 738 francs CFA...

02 - Décembre - 2020

Conseil des ministres de ce mercredi 2 décembre 2020

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres ce mercredi 02 décembre 2020 au Palais de la République....

02 - Décembre - 2020

Mamadou Diop Decroix : "Utiliser le devoir de réserve des magistrats pour les faire taire, c'est inacceptable"

La séance plénière du vote du budget national 2020-2021se poursuit. Après le passage de plusieurs ministres, c'est autour du ministre de la Justice, Me Malick Sall de...