Kaolack : les Collectivités territoriales invitées à ouvrir des centres d’alphabétisation

13 - Septembre - 2021

Le chargé de l’alphabétisation à l’Inspection d’académie (IA) de Kaolack (centre), Aliou Ndiaye, a invité dimanche les collectivités territoriales à ouvrir des centres d’alphabétisation au profit des populations.

’’Dans la région de Kaolack, nous n’avons jamais vu une collectivité territoriale ouvrir des centres d’alphabétisation. Et, pourtant, les maires ont en charge cette question. Nous lançons un appel à tous les maires de commune, d’inscrire dans leur budget l’ouverture de centres d’alphabétisation au profit des populations’’, a invité Aliou Ndiaye.

Il s’exprimait en marge d’une journée de promotion de la langue sérère à Kaolack organisée par des auditeurs de la station régionale de la RTS dans le cadre de la semaine nationale de l’alphabétisation qui se tient du 8 au 14 septembre.

Cette semaine a pour thème : ’’L’alphabétisation et son enseignement pendant et après la crise de Covid-19’’.

’’L’alphabétisation est partout traitée en parent pauvre. Dans notre académie, pour toute une région nous n’avons que 35 classes d’alphabétisation réparties dans quatre inspections de l’éducation et de la formation (IEF). Ceci, est très insuffisant pour la promotion des langues nationales’’, a déploré le chargé de l’alphabétisation à l’IA de Kaolack.

’’Nous avons dix centres d’alphabétisation dans le département de Nioro, dix à Kaolack commune, cinq à Guinguinéo et cinq à Kaolack département’’, a-t-il détaillé.

Il a rappelé que le Sénégal est ’’dans une dynamique de promotion des langues’’.

’’L’introduction des langues dans le système éducatif prouve que le ministère jette un clin d’œil aux différentes langues codifiées du Sénégal’’, a dit Aliou Ndiaye.

Il a magnifié la tenue de cette manifestions qui, selon lui, ’’est une manière de promouvoir la langue sérère à Kaolack’’.

’’Cette rencontre entre en faveur des actions de la semaine de l’alphabétisation. Elle s’active pour redorer le blason de la langue sérère à Kaolack’’, a encore souligné M. Ndiaye.

L’animateur de l’émission, Djiby Ndiaye, a indiqué que ’’cette activité est organisée par des auditeurs de la RTS pour promouvoir la langue sérère’’.

’’Pour développer les langues au Sénégal, il faut penser à une politique linguistique cohérente. L’alphabétisation sauve les cultures qui sont menacées’’, a t-il dit.

Selon lui, ’’l’alphabétisation et les langues nationales sont des leviers incontournables au développement économique et social’’ du pays.

Autres actualités

16 - Mai - 2020

Covid-19 : des maîtres coraniques s’opposent à la fermeture des "daaras’’

La Fédération nationale des associations des maîtres coraniques a fait part vendredi de son désaccord avec la fermeture des écoles coraniques dans le but...

15 - Mai - 2020

Reprise des cours : l’académie de Kaolack liste ses défis

Le respect des mesures barrières et la communication auprès des acteurs scolaires et communautaires sont parmi les quatre défis que doit relever la région de Kaolack...

15 - Mai - 2020

Covid-19 : Mansour Faye satisfait du processus de ciblage de l’aide alimentaire d’urgence

Le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et Territoriale M. Mansour Faye a salué la transparence du processus de ciblage des ménages...

14 - Mai - 2020

Covid-19 : le gouverneur de Kaolack invite à l’application des nouvelles mesures

Le gouverneur de la région de Kaolack, Alioune Badara Mbengue, a invité les populations à appliquer les nouvelles mesures adaptées à l’évolution de...

14 - Mai - 2020

Covid-19 : Kaolack enregistre 2 nouvelles contaminations

La région médicale de Kaolack (centre) a enregistré 2 nouveaux cas de coronavirus, ce qui porte à 9 le nombre personnes testées positives dont 4 issues de la...