Reprise des cours : l’académie de Kaolack liste ses défis

15 - Mai - 2020

Le respect des mesures barrières et la communication auprès des acteurs scolaires et communautaires sont parmi les quatre défis que doit relever la région de Kaolack pour la reprise des cours pour les classes d’examen, le 2 juin prochain, a affirmé jeudi l’inspecteur d’académie de ladite région.

"Pour cette reprise, il y a quatre grands défis à relever, notamment le respect strict des mesures barrières, le défi de la communication auprès des acteurs scolaires et communautaires pour faire comprendre à la population, l’enjeu au niveau de la reprise des cours", a indiqué Siaka Goudiaby, à l’isssue d’un comité régional de développement (CRD) préparatoire à la reprise des cours.

Il a aussi cité "le défi du portage et de la compréhension par tous de leur rôle et responsabilité’’. "Aujourd’hui, toutes les autorités, toutes les franges des quartiers devront s’engager comme un seul homme pour accompagner le processus de reprise de ces cours", a-t-il exhorté.

Le quatrième défi concerne l’approche participative et inclusive à mettre en œuvre pour fédérer toutes les énergies et catégories d’acteurs autour de ce processus de reprise des cours, a-t-il ajouté. " Si toutes les conditions sanitaires, d’hygiène et infrastructurelles sont réunies, il faudrait que les enseignants, tous postes confondus, qu’ils soient détenteurs de classes d’examen ou pas, puissent rejoindre leur lieux de travail, car c’est ça la règle, l’équité et le principe", a précisé l’inspecteur d’académie.

Il a insisté sur la nécessité d’un "retour massif’’ et "systématique de tous les enseignants’’ à leurs postes de travail.

"Du fait de la réorganisation du dispositif pédagogique, la gestion des enseignements-apprentissages va changer et le nombre de classes d’examen va augmenter, et par conséquent, les enseignants seront massivement enrôlés pour gérer ou aider à la gestion des classes d’examen", a-t-il ajouté.

Il précise que l’académie de Kaolack compte 19.961 enseignants. Il a assuré que les conditions seront prises pour assurer leur retour.

Il indique que chaque classe devra accueillir au maximum 20 élèves, à raison d’un élève par table et avec une distanciation physique de 1, 50 mètre entre deux table-bancs.

"Nous avons exprimé un certain nombre de besoins, notamment des kits sanitaires de qualité pour tous, à raison de trois masques par élève et par enseignant, un lave-mains par classe, ainsi que des thermoflash, à raison d’une unité pour 100 personnes", a-t-il poursuivi.

Alfonse Diégane Thiaré, le président de l’union régionale des associations de parents d’élèves et étudiants de Kaolack, a promis de s’investir pour le respect des dispostions prises par les auotirités.

"C’est la mort dans l’âme que le parent d’élèves que je suis adhère à la décision d’envoyer les élèves à l’école (...). Je serai en veille au maximum possible pour le respect des dispositions que l’autorité a définies comme étant le préalable à la reprise des cours", a-t-il déclaré.

"Si malheureusement l’autorité venait à manquer à ses engagements, elle aura elle même indiqué la porte de sortie de notre engagement de respecter la décision ", a t-il averti.

Autres actualités

29 - Septembre - 2021

Ngathie Naoudé : des arbustes pour lutter contre la salinisation des sols

Des jeunes de Ngathie Naoudé, une commune du département de Guinguinéo (Kaolack, centre), ont planté mardi des "salane" (nom wolof d’un arbuste de la famille des...

24 - Septembre - 2021

A Kaolack, l’UCG décharge 300 tonnes d’ordures par jour (coordonnateur)

Au total, 300 tonnes d’ordures sont déchargées, chaque jour, dans la région de Kaolack (centre) par l’Unité de coordination de la gestion des...

18 - Septembre - 2021

Une sensibilisation à Kaolack sur la fiscalité

Un atelier sur la fiscalité a eu lieu vendredi à Kaolack (centre), dans le but de familiariser les bénéficiaires avec les questions fiscales et leur permettre...

16 - Septembre - 2021

Kaolack : les autorités et le Comaf de plain-pied dans les préparatifs du gamou de Médina Baye

Le gouverneur de Kaolack (centre), Alioune Badara Mbengue, a présidé, mercredi, un comité régional de développement (CRD) consacré aux préparatifs...

15 - Septembre - 2021

Traitement préventif contre le palu : un taux de couverture de 43% chez les femmes enceintes à Kaolack

Le district sanitaire de Kaolack (centre) affiche un taux de couverture de 43 pour cent en matière de traitement préventif intermittent (TPI) contre le paludisme chez les femmes...