USSEIN – Amphi de rentrée du campus de Fatick : 400 étudiants attendus dans la capitale du Sine

07 - Février - 2019

Le campus de Fatick de l’Université du Sine-Saloum El Hadj Ibrahima Niass (Ussein), qui a effectué son amphi de rentrée ce mardi, va permettre à la capitale du Sine de figurer désormais sur la carte universitaire du Sénégal avec ses 400 premiers étudiants.
Le campus de Fatick de l’Université du Sine-Saloum El Hadj Ibrahima Niass (Ussein) va accueillir quelque 400 étudiants orientés dans trois Unités de formation et de recherche (Ufr) dont la première va s’occuper de la gestion des ressources halieutiques, la seconde du tourisme, de la restauration et de la gastronomie et la troisième des sciences économiques, du commerce, de la gestion, des sciences juridiques et politiques. C’est ce qu’a révélé le recteur de ladite institution, ce mardi lors de l’amphi de rentrée du campus de Fatick, marquant le démarrage officiel de l’Ussein dans la capitale du Sine. Une occasion pour le Pr Amadou Tidiane Guiro, qui a qualifié ce jour d’«historique», de saluer l’engagement des autorités administratives, des collectivités territoriales, du maire de Fatick, Matar Bâ, et l’appui du ministère de l’Education nationale à travers l’Inspection d’académie (Ia) et le Centre de formation des personnels de l’éducation (Crfpe) grâce à qui, selon lui, «nos étudiants peuvent aujourd’hui commencer leurs enseignements dans d’excellentes conditions».
Dans la foulée, le recteur a laissé entendre que la mission principale de l’Ussein est de s’attaquer à la question de l’agriculture dans toutes ses dimensions. Parce que, souligne-t-il, «les grands problèmes du Sénégal, de l’Afrique de l’Ouest, c’est l’insécurité alimentaire et pour qu’un pays se développe, il faut que chaque citoyen puisse manger à sa faim et dans d’excellente conditions», dira Pr Guiro. Qui renchérit en indiquant qu’ «il est important dans les zones rurales où se trouve la majorité des populations, qu’on puisse y vivre convenablement, y créer de la richesse etc., c’est le sens de cette université et c’est le défi que avez à relever», fait-il savoir aux étudiants à qui il apprend par la même occasion, qu’ils sont les seuls en Afrique francophone à disposer d’une université à vocation agricole.
Par rapport aux effectifs, le Recteur a informé que sur les 113 mille étudiants qui avaient demandé à venir étudier à l’Us­sein, seuls 1750 ont été admis à raison de 50 étudiants/Licence. De plus, selon toujours M. Guiro, sur les 860 dossiers d’enseignants reçu de par le monde, 650 ont été présélectionnés et au final, l’Ussein s’est retrouvée avec 35 professeurs et une quarantaine de vacataires. C’est cette sélection rigoureuse qui lui a fait dire aux étudiants : «Vous êtes excellents, vos enseignants sont excellents et déjà votre université est inscrite comme centre d’excellence africain de la Banque mondiale», s’est-il réjoui sous les applaudissements nourris du public.
Relativement aux questions d’hébergement des étudiants, M. Guiro a assuré que toutes les dispositions ont été prises pour mettre les apprenants dans les meilleures conditions. «L’Ussein a décidé de loger 19% de ses étudiants, ce qui est un effort important si l’on sait que dans certaines universités, le taux d’hébergement est de l’ordre de 7 voire 10 ou 15%», précise-t-il.
Emboîtant le pas à l’Ia de Fatick, Mamadou Niang, le recteur, a invité les pensionnaires de l’Ussein à veiller à l’entretien des locaux du Crfpe où se dérouleront les cours pour le moment, mais également à bien cohabiter avec les élèves-maîtres ainsi que l’administration de ce centre de formation. Par ailleurs, il a conseillé aux étudiants d’être résilients face aux difficultés qui ne manqueront pas de survenir. Pour le gouverneur de Fatick, Gorgui Mbaye, l’Ussein doit permettre au Sénégal qui importe 60% de ses produits de consommation, de relever le défi de l’insécurité alimentaire chronique.

Autres actualités

20 - Avril - 2019

Keur Ayib va abriter l’édition 2019 de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme

L’adjoint au gouverneur de Kaolack (centre) chargé des affaires administratives, Baboucar Moundor Ngom, assure que toutes les dispositions sont prises pour une bonne réussite...

19 - Avril - 2019

Les accidents professionnels ont diminué de moitié au Sénégal (responsable CSS)

Mor Diagne, responsable à la Caisse de sécurité sociale (CSS), a fait état jeudi à Kaolack (centre) d’une diminution de moitié du nombre...

18 - Avril - 2019

Kaolack : des élèves d’une trentaine d’établissements attendus au FISTKA

Des élèves d’une trentaine d’écoles élémentaires, de collèges et lycées prendront part à la cinquième édition du...

17 - Avril - 2019

Kaolack : un prévenu écope de 15 ans de travaux forcés pour vol en réunion avec usage d’armes

La chambre criminelle du Tribunal de grande instance (TGI) de Kaolack a condamné à 15 ans de travaux forcés, mardi, un homme d’une trentaine d’années...

17 - Avril - 2019

Société : Kaolack : le projet « Recolteha » forme les acteurs sur la lutte contre les migrations

Le projet « Recolteha » a organisé du 15 au 16 avril dernier avec la société civile une session de formation des formateurs à Kaolack sur la...