Un milliard de francs de la DER aux jeunes entrepreneurs de Kaolack

13 - Avril - 2018

Un financement d’un milliard de francs sera alloué aux acteurs économiques de la région de Kaolack (centre) dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des jeunes et des femmes (DER), a appris l’APS jeudi.

Plus de la moitié de ce financement, 530 millions de francs sera alloué aux acteurs économiques et autres porteurs de projets du département de Kaolack. Les 350 millions seront réservés aux acteurs économiques de Nioro du Rip tandis que le reste 120 millions de francs ira au département de Guinguinéo, a-t-on appris lors d’un comité régional de développement consacré à la présentation la DER.

De nombreux jeunes et femmes entrepreneurs et autres porteurs de projets, des membres du commandement territoriale de la région de Kaolack, et autres représentants de structures techniques intervenant dans le développement de l’entrepreneuriat, ont participé à cette rencontre tenue à la Maison des Hôtes de Medina Baye.

"C’était un moment d’échanges et de partage avec les populations de Kaolack sur les nouvelles opportunités qu’offre la DER qui est doté d’un financement de 30 milliards de francs par an. Les secteurs de l’élevage, de l’agriculture, de la pêche, du tourisme et de l’industrie culturelle sont ciblés à Kaolack", a notamment indiqué Pape Amadou Sarr, délégué général à l’entrepreneuriat rapide des jeunes et des femmes.

Intervenant à l’issue de cette réunion présidée par le gouverneur de Kaolack Al Hassan Sall, il a notamment insisté sur les nouvelles et nombreuses opportunités offertes aux jeunes et femmes porteurs de projets en terme de financement, de diligence, de garantie et d’accompagnement pour les besoins de certains services.

"La DER se révèle comme une structure apte à répondre aux besoins des entrepreneurs sénégalais avec comme leitmotiv : la rapidité, l’efficience et la transparence. Les missions de la DER s’articulent autour du financement rapide des entrepreneurs, la garantie auprès des institutions financières, la promotion d’investissements innovants et l’accompagnement, lit-on dans son document de présentation.

La création de la DER part du constat que l’entrepreneuriat occupe une place majeure dans l’économie sénégalaise et mobilise généralement les femmes et les jeunes du pays.

Elle vise à lever les obstacles du développement de l’entrepreneuriat en terme mobilisation de ressources financières et à l’accès à des services d’accompagnement, souligne la même source.

Autres actualités

17 - Avril - 2018

Kaolack : Les élèves étaient dans la rue ce matin

Les élèves de la commune de Kaolack ont manifesté ce matin devant la prefecture, venus nombre répondre à l'appel de leurs dirigeants, les élèves...

13 - Avril - 2018

Kaolack : Mort mystérieuse du jeune soldat de l'ENSOA Omar Diaw, sa famille demande des explications

Un jeune soldat du nom de Omar Diaw qui était en formation à l’école nationale des sous officiers d’active (ENSOA) de Koutal (périphérie Sud de...

11 - Avril - 2018

USSEIN : vers le lancement d’un marché d’équipements de 5 milliards FCFA

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation s’apprête à lancer un appel d’offres portant sur un marché...

10 - Avril - 2018

Audio : Le programme ENDEV de la GIZ parraine le Festas pour vulgariser le projet FASEN

Dans cette interview avec les reporters de Sinesaloum info Monsieur Pierre Ndiaye conseiller technique explique les objectifs du programme ENDEV pour que la population puisse mieux exploiter les...