Thierno Bocoum : Le début d'une ascension ?

13 - Février - 2018

La démission de Thierno Bocoum de Rewmi a été un véritable séisme politique et continue de faire débat dans les coursives du parti de Seck, mais également dans les chaumières sénégalaises. Mais l'ancien parlementaire, droit dans ses bottes, déroule tranquillement son agenda, comme si de rien n'était.

Sous ce rapport, Thierno Bocoum a porté sur les fonts baptismaux un mouvement politique dénommé "AGIR" (Alliance générationnelle pour les intérêts de la République) et a entamé dans la foulée une tournée politique sur toute l'étendue du territoire nationale.

Les premiers pas de Thierno Bocoum en tant que leader d'un mouvement politique, laisse à penser qu'il est à la tête d'un projet solide. En effet son mouvement a fini de faire un maillage complet du territoire, les étudiants estampillés "AGIR" on fait une démonstration de force lors de la grande marche de l'opposition du vendredi 9 février.

Mais au-delà de toutes ces considérations, quels sont les atouts de Thierno Bocoum sur le chemin de son destin politique ?

D'abord, le tout nouveau président d' "AGIR", s'est bâti une très forte notoriété en un temps-record, son passage à l'assemblée nationale est resté dans les mémoires. Pour une bonne partie de l'opinion publique, Thierno Bocoum a été le meilleur député de la treizième législature. A la vérité, l'ancien chargé de communication de Rewmi a été à la pointe de tous les combats au sein de l'hémicycle. En outre, en tant que président de la commission comptabilité de l'assemblée nationale, il avait donné du fil à retordre à la majorité en exigeant la transparence dans la gestion du budget de l'assemblé nationale. A ce propos, la passe d'armes entre Thierno Bocoum et Daouda Dia premier questeur de l'assemblée nationale, tonne encore dans les oreilles.

Ensuite, Thierno Bocoum s'est construit une image lisse auprès d'une bonne partie de l'opinion publique. Il est crayonné comme étant courtois, accessible et très bon débatteur. Il fait incontestablement partie des rares hommes politiques qui donnent encore envie de suivre un débat politique. Ses sorties médiatiques sont toujours pertinentes, il décline son discours dans un français limpide, dépouillé de toutes approximations ou dans un wolof qui fleure bon le terroir. En somme, il bénéficie d'un capital sympathie et d'un bon coefficient charismatique.

Enfin, Thierno Bocoum est en train de surfer sur la vague d'exaspération d'une bonne frange des sénégalais envers le système politique classique, ce n'est pas pour rien que son discours séduit beaucoup chez les jeunes et les primo-votants. À l'instar d'Emmanuel Macron en France, Thierno Bocoum pourrait déjouer les pronostics ou les projections des "météorologues" politiques et tel un typhon balayer le système politique classique et créer la surprise.

Au demeurant, beaucoup d'observateurs et d'analystes s'accordent à dire, qu'au vu de ses attributs, s'il bénéficie de vents favorables, Thierno Bocoum peut aller loin en politique.

Jusqu'où ira Thierno Bocoum ? L'avenir nous le dira…

Au demeurant, la scène politique sénégalaise est une mare à crocodiles, Bocoum devra veiller à ne pas faire d'erreur politique et apprendre à passer entre les gouttes, s'il veut avoir une communauté de destin avec les sénégalais.

Autres actualités

20 - Février - 2019

Madické Niang veut donner un ’’contenu hautement appréciable’’ à la diplomatie de proximité du Sénégal

Madické Niang, le candidat de coalition "Madické 2019" à l’élection présidentielle de dimanche, a déclaré, mardi à Thiès,...

20 - Février - 2019

Gossas: Issa Sall tire sur Dionne

Pour son 17e jour de campagne, le candidat du Parti de l’Unité et du Rassemblement, (Pur) El Hadj Issa Sall s’est rendu à Diourbel avant de rallier Gossas, fief du...

20 - Février - 2019

A Richard-Toll, Sonko s’engage à restaurer la souveraineté économique du Sénégal

La caravane du leader de la coalition Sonko président a été à Podor et Dagana, au nord du pays. Ousmane Sonko s’est rendu dans la région du fleuve,...

20 - Février - 2019

Idrissa Seck dit miser sur la jeunesse pour "rompre la chaîne de la soumission"

Le candidat de la coalition "Idy 2019", Idrissa Seck a dit, mardi à Mbacké (Diourbel), qu’il mise sur "le savoir et la détermination" de la jeunesse pour "rompre avec...

20 - Février - 2019

A Pikine, Macky Sall s’engage à créer "un million d’emplois", s’il est réélu

Le président sortant Macky Sall, candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) à la présidentielle, s’est engagé mardi à Pikine (banlieue dakaroise),...