Règlement de comptes au Palais: Boune Abdallah Dionne et Maxime Simon Ndiaye à couteaux tirés

08 - Novembre - 2019

Que se passe-t-il entre Boune Abdallah Dionne et Maxime Simon Ndiaye ? Le malaise est installé au Palais, suite à l'éviction controversée de Mamadou Bopp, un proche de Maxime Simon de son poste de chef du parc de la présidence, par la Directrice des moyens généraux (Dmg), Awa Ndiaye Diaw, bras droit de Dionne, rapporte L'AS quotidien.

En effet, selon les sources du journal, Dionne a tout bonnement déchiré la dérogation de Maxime Simon Ndiaye qui a voulu nommer l’ancien directeur de la Protection de l’enfance, Alioune Sarr, Conseiller technique numéro 4.

Selon L'AS, le ministre de la Famille, Ndèye Saly Diop Dieng avait émis le souhait de nommer l'ancien directeur de la protection de l'enfance, Alioune Sarr, conseiller technique. Pour ce faire, elle devait disposer d'une dérogation spéciale. Ce qu'elle a obtenu du Secrétaire général du gouvernement Maxime Simon Ndiaye. Un document qui devait permettre à Alioune Sarr de se consoler de ce poste après la dissolution de sa direction dans une autre plus grande confiée à Niakhobaye Diouf.

Et Boune Abdallah Dionne a tout simplement bloqué la dérogation pour on ne sait quelle raison. " Dionne est un homme de paix. Il doit avoir une explication, mais je ne pense pas qu'il y ait brouille. De toutes les façons, Si Dionne l'a abrogé, c'est sans doute le président Macky Sall qui lui a demandé", a confié un proche de l'ancien PM, à L'AS.

En août dernier, L’AS avait relayé un cas presque similaire entre les deux camps. Entre Maxime Jean Simon Ndiaye, Awa Ndiaye et Oumar Samba Ba (les derniers sont des proches de Dionne), c’était la guerre totale. Les trois hauts fonctionnaires s’étaient livrés à une bataille sans merci.

De sources au Palais, avaient révélé au journal que Awa Ndiaye et Oumar Samba Ba ont entamé une opération de purge contre les proches Maxime Jean Simon Ndiaye. Ils lui reprochaient de vouloir toujours avoir une main mise sur le Secrétariat général de la présidence de la République qu’il dirige depuis sa nomination en avril 2019. D’après une source digne de foi, Macky Sall était même obligé de les rappeler à l’ordre.

Autres actualités

12 - Novembre - 2019

Macky Sall assoit ses bases politiques

Le slogan «Gagner ensemble, gouverner ensemble» semble ne pas être une vaine formule pour l’actuel locataire du palais présidentiel. Par la dernière...

12 - Novembre - 2019

Circulation de la cocaïne au Sénégal: les hauts responsables de l'Etat soupçonnés

En l'espace de moins d’un mois, les autorités douanières du Sénégal ont procédé à des saisies record de drogues dans plusieurs...

12 - Novembre - 2019

Abdoul Mbaye: "L’avion présidentiel n’est pas vieux..."

L'ancien Premier ministre de Macky Sall, Abdoul Mbaye n'est pas d'avis avec le ministre conseiller en chargé de la Communication de la présidence de la République du...

12 - Novembre - 2019

Pourquoi une loi sur la laïcité ?

La fête de Noël me paraît être une excellente occasion pour parler du voile islamique, puisque la figure de Jésus réunit les chrétiens et les musulmans...

12 - Novembre - 2019

Cheikhou Diakhaté un homme politique très sociale

"Le Sénégal est engagé sur la voie de l'émergence économique", Les préoccupations premières des Sénégalais restent l’eau,...