Rationalisation des dépenses : Macky dissout une quinzaine d’agences

12 - Juillet - 2019

Le chef de l’État, Macky Sall, va supprimer 15 agences sur une trentaine pour se conformer aux recommandations du Fmi (Fonds monétaire international) et après un erapport de l’Ige (Inspection générale d’Etat). Une décision qui entre dans le cadre de la rationalisation des dépenses publiques, note «L’As».

C’est ainsi que certaines agents et sociétés publiques comme le Cices, l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej), l’Agence pour le développement des petites et moyennes entreprises (Adepme), l’agence nationale de la maison de l’outil (Anamo), l’Agence nationale de l’Aménagement du territoire (Anat), l’Agence pour la Promotion et le Développement de l’artisanat (Apda)…, n’existeront plus.
Elles vont devenir des établissements publics à caractère commercial et d’autres seront purement et simplement dissoutes, fusionnées ou voir leur compétences revenir à des directions nationales existantes.

Autres actualités

22 - Octobre - 2019

Polémique 3ème mandat de Macky : Le monstre est toujours vivant !

Véritable tentation du diable, le troisième mandat présidentiel est en passe de gangréner le champ dit «démocratique» de moult pays africains. Du...

22 - Octobre - 2019

Scandale Petrotim : Les têtes continuent de tomber..

Macky Sall aura épuisé tout son registre de diversion et de contre-feux (dialogue national mort-né, retrouvailles tous azimuts, procès privé des 94 milliards...

22 - Octobre - 2019

Les syndicats d'enseignants sur le pied de guerre...

Le défi du respect total du quantum horaire s’annonce périlleux pour les acteurs du système éducatif sénégalais. Entre écoles...

22 - Octobre - 2019

Limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka: "cette décision est plus politique que rationnelle"

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), Me Assane Dioma Ndiaye, est d’avis que le limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka, respectivement...

22 - Octobre - 2019

Alioune Tine " Les mouvements citoyens doivent se battre contre tout troisième mandat"

Comment comprendre cette propension des dirigeants africains de vouloir briguer un troisième mandat ? A Conakry, on a la volonté inébranlable du président Alpha...