Rapprochement Macky Sall/Abdoulaye Wade : Ces chefs d’Etat, facilitateurs

09 - Octobre - 2019

Après Alpha Condé et François Hollande, les facilitateurs du «Protocole» de Conakry, d’autres chefs d’Etat ont joué leur partition dans le rapprochement entre l’ex-président Abdoulaye Wade et son successeur, Macky Sall.

Il s’agit selon le quotidien SourceA, de l’ancien président malien, Amadou Toumani Touré, l’actuel homme fort de Bamako, IBK, son homologue ivoirien Alassane Dramane Ouattara, le président congolais, Denis Sassou Nguesso,. Ces derniers ont mouillé, âprement, le maillot, pour faire fumer le calumet de la paix à Me Abdoulaye Wade et Macky Sall, depuis près de trois ans.

“Alassane Dramane Ouattara est entré dans la danse, en 2017, mais a dû fâcher Abdoulaye Wade, en organisation, plus tard, son ‘’injoignabilité’’ Lors des funérailles d’Ousmane Tanor Dieng, le président malien, Ibrahima Boubacar Keïta, est mis à profit pour «travailler» son cher «père» Abdoulaye Wade”, détaille SourceA.

Le canard de Castors/Bourguiba ajoute qu'”en séjour à Brazzaville, le président congolais, Denis Sassou Nguesso, a joué les facilitateurs et obtenu gain de cause ; d’où, le retour précipité du président Sall à Dakar alors qu’il devait, après son séjour congolais, se rendre directement au Burkina Faso pour les besoins du Sommet de la Cedeao.

Autres actualités

22 - Octobre - 2019

Polémique 3ème mandat de Macky : Le monstre est toujours vivant !

Véritable tentation du diable, le troisième mandat présidentiel est en passe de gangréner le champ dit «démocratique» de moult pays africains. Du...

22 - Octobre - 2019

Scandale Petrotim : Les têtes continuent de tomber..

Macky Sall aura épuisé tout son registre de diversion et de contre-feux (dialogue national mort-né, retrouvailles tous azimuts, procès privé des 94 milliards...

22 - Octobre - 2019

Les syndicats d'enseignants sur le pied de guerre...

Le défi du respect total du quantum horaire s’annonce périlleux pour les acteurs du système éducatif sénégalais. Entre écoles...

22 - Octobre - 2019

Limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka: "cette décision est plus politique que rationnelle"

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), Me Assane Dioma Ndiaye, est d’avis que le limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka, respectivement...

22 - Octobre - 2019

Alioune Tine " Les mouvements citoyens doivent se battre contre tout troisième mandat"

Comment comprendre cette propension des dirigeants africains de vouloir briguer un troisième mandat ? A Conakry, on a la volonté inébranlable du président Alpha...