Présidentielle 2024: Sonko demande aux militants et membres de Pastef 2,5 milliards FCFA

24 - Décembre - 2019

Le leader de Pastef « Les Patriotes », Ousmane Sonko est à la recherche de moyens financiers pour affronter ses concurrents politiques en 2024. Au sortir du conclave de toutes les sections communales, des coordonnateurs de cellules et des militants du parti Pastef « Les Patriotes », tenu le samedi 14 décembre 2019 à Mbour, Ousmane Sonko a fixé des objectifs à chaque entité de son parti.

Chaque coordination départementale doit cotiser 20 000 FCfa/mois pour l’épargne, chaque section communale 15 000 FCfa/mois. Et, pour le fonctionnement du parti, chaque section départementale va cotiser 10 000 FCfa/mois, chaque section communale 5 000 FCfa/mois. Il en est de même pour chaque membre du Mouvement des cadres. Chacun parmi eux, va verser 10 000 FCfa/mois et les enseignants 12 000 FCfa pour l’année, rapportent nos confrères Leral qui s'est procuré du document de compte-rendu de la réunion .

Autres actualités

29 - Mars - 2020

Les vérités de Birahim Seck à Guterres

"Monsieur Antonio Guterres, l'Afrique s’est vue mourir depuis bien longtemps. Quoiqu’on ait pu lui faire subit, les Africains ont réagi et agi dignement. Aujourd’hui,...

29 - Mars - 2020

Coronavirus au Sénégal : 12 nouveaux cas positifs et 9 patients guéris

Ce dimanche 28 mars, sur 151 tests réalisés 12 sont revenus positifs. C’est ce qui ressort de la déclaration du ministre de la Santé et de l’action...

29 - Mars - 2020

COVID19 – Moussa Baldé compte dérouler une stratégie de sécurité alimentaire axée sur les spéculations

Le ministre sénégalais de l’Agriculture et de l’équipement rural, Moussa Baldé, compte dérouler une stratégie de sécurité...

28 - Mars - 2020

Covid19 de ce samedi 28 mars... 11 nouveaux cas positifs et 7 malades guéris

Le ministère de la Santé et de l'Action sociale a fait le point sur la situation de l'épidémie de Covid-19 au Sénégal ce samedi 28 mars 2020... Sur 98...

28 - Mars - 2020

Covide-19 : l’augmentation des cas ’’inquiète grandement’’ le professeur Seydi

Le professeur Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital de Fann, a fait part de sa ‘’grande inquiétude’’...