Pds : Les 95 membres désignés par Wade pour vendre les cartes créent une rébellion

13 - Mars - 2018

Un vent de rébellion secoue le Parti démocratique sénégalais (Pds). A la source, la mise en place d'une commission de vente des cartes par le Secrétaire national Me Abdoulaye Wade. Les membres désignés par ce dernier ne contentent pas certains cadres du parti.

La décision de Me Abdoulaye Wade de mettre en place une commission de vente des cartes n'est pas partagée par certains libéraux de souche. Ces derniers ne sont pas sur la même longueur d'onde que leur secrétaire général national sur la question.

Selon le journal "Les Echos", ces cadres libéraux contestent le nombre de 95 membres de la commission. Pour eux, c'est du jamais vu, dans la mesure où une commission de vente de cartes normale compte une quinzaine de membres. Ensuite, les "rebelles" contestent les profils de la plupart des membres.
En effet, selon les informations du journal, la commission est composée en majorité de "novices" à qui on reproche de n'avoir jamais eu la carte de membre du Pds et qui ne connaissent rien du fonctionnement du parti, encore moins de son implantation.
On reproche également auxdits novicesde n'avoir jamais été commissaires de parti, encore moins superviseurs.

Les contestataires ne comptent pas laisser le "Pape du Sopi" leur imposer des gens qui n'ont aucune expérience et aucun vécu au sein du Pds. Ils menacent de sortir du bois, si la direction du parti ne change pas d'orientation.

L'attitude de Karim Wade dérange

Ces cadres du parti, qui menacent d'entrer en rébellion, sont convaincus qu'à un peu moins d'un an de la Présidentielle, l'heure n'est plus à la vente de cartes. Ils poussent le parti à plutôt "mettre en place un programme cohérent, identifier son candidat (même s'ils ne sont pas contre la candidature de Karim Wade) et le vendre aux Sénégalais".
Ils soulignent que les autres partis et leurs potentiels candidats déclarés sont en train de sillonner le pays et sont de plus en plus connus et suivis par les populations. Ils rappellent que le Pds devait commencer une tournée nationale depuis fin novembre, mais peine à s'exécuter.
Mais ce qui dérange le plus ces cadres, c'est que les gens qui se réclament de Karim Wade sont en train de faire des tournées, financées par le fils de Wade.

Autres actualités

19 - Juin - 2018

« Nous avons encore sauvé une année scolaire. Nous pensons que l’enjeu est maintenant de sauver l’école sénégalaise. » (Cheikh MBOW Cosydep)

L’année scolaire 2017/2018 tire vers sa fin, avec les examens prévus pour bientôt. Selon le coordonnateur de la COSYDEP, M. Cheikh MBOW « l’année...

19 - Juin - 2018

Le Pds accuse Idy de vouloir disqualifier Karim Wade de la Présidentielle

La Parti démocratique sénégalais soupçonne ou coup fourré derrière la déclaration de Idrissa Seck qui appelle "les fils d'emprunt de Wade"...

19 - Juin - 2018

Marché de la volaille: Le Sénégal va ouvrir ses portes à la concurrence internationale (Officiel)

Mauvaise nouvelle pour les acteurs de la filière avicole. Le gouvernement va ouvrir ses portes à la concurrence internationale. L’annonce a été faite ce lundi...

19 - Juin - 2018

Défiant Macky en prenant les Sénégalais comme témoins: Karim joue son va-tout !

La bataille judiciaire est secondaire dans ce combat « mortel » qui oppose Macky à Karim, le fils de l’ancien Président. Les deux « fils » de Wade...

19 - Juin - 2018

Contribution-Réponse à Seydou Guèye, par Abdoul Aziz Diop

Le porte-parole de l’Alliance pour la république (Apr) a trouvé du répondant en la personne d’Abdoul Aziz Diop. En effet, après que le partisan de Macky...