Malick Sall : « il n’y a pas de crise dans la justice»

02 - Décembre - 2020

Le ministre de la Justice, Malick Sall fait face, depuis ce matin aux députés pour défendre son projet de budget 2021 arrêté à 48 456 706 738 francs CFA en crédits de paiement. Là où les autorisations d’engagement sont évaluées à 59 155 512 145 francs CFA.

En effet, en commission des lois, les parlementaires avaient interpellé sur les conflits notés dans la magistrature. Mais pour le ministre, il n’y a pas de conflit dans le secteur de la justice. Le ministre a fait noter que certaines affirmations ne sont que des opinions. Lesquelles sont libres et il ne saurait y répondre.

Toutefois, il a précisé que quelque soient les reproches faits à la justice, le Sénégal est une référence en matière de justice. Pour le ministre, le respect de l’Etat de droit et la bonne gouvernance sont des réalités qui épousent la vision du chef de l’Etat. « Il n’y a nullement de crise dans le secteur de la justice », a déclaré le ministre qui indique que ni lui encore moins le président de la République ne sont des membres de la Chambre de discipline du Conseil supérieur de la magistrature où les magistrats sont attraits au cas où ils transgressent la loi.

Autres actualités

19 - Janvier - 2022

Bamba Fall vs Cheikh Ba : un duel sous haute tension à la Médina

A la Médina, Bamba Fall fait face à Cheikh Tidiane Ba. Un duel qui s’annonce palpitant entre deux enfants de la Médina, Xaley Médine, comme chantE, Youssou...

19 - Janvier - 2022

Saisie de munitions au Port de Dakar : Ces éléments de l'enquête qui confortent les soupçons de la Douane

En effectuant une saisie record de munitions de guerre d'une valeur d'environ 3 milliards de Fcfa sur le navire « Eolika », au Port de Dakar battant pavillon guyanais, la Douane...

08 - Janvier - 2022

Prix à la consommation: le Sénégal a enregistré un taux d’inflation de 2,2% en 2021 (ANSD)

Dans son adresse à la Nation pour le Nouvel AN, le 31 décembre dernier, le président de la République avait réservé une partie au prix des denrées...

08 - Janvier - 2022

Locales, La Poste, le Ter, l’opposition,… : TAS met les pieds dans le plat

C’est un tas de manquements que Thierno Alassane Sall décèle dans la gouvernance de Macky Sall. Le Ter, La Poste, la Justice… L’ancien ministre de Macky Sall...

07 - Janvier - 2022

Abdourahmane Diouf démonte le montage financier du TER

Après avoir été inauguré en grande pompe par le chef de l’Etat Macky Sall, le Train express régional (Ter) fait l’objet de critiques de la part...