Le déficit d'alimentation dans les ménages sénégalais fait flamber les prix du porc

20 - Décembre - 2019

Une famille, un repas par jour ! Décidément, les Sénégalais ne mangent plus à leur faim au point qu’il n’existe plus de points de collecte de « Ñamu mbaam» c’est-à-dire des résidus de cuisine et autres restes de repas destinés aux porcs. Cette crise alimentaire dont souffrent de nombreuses familles, a freiné le développement de la filière porcine. D’où les pénuries de porcs constatées à Dakar comme partout dans les régions en cette période de fin d’année.

Jointe par nos confrères du journal « Le Témoin » , Mme M. Mendy, marchande de porcs au « parc mbaam » de Grand-Yoff, confirme que les prix de la viande de porc ont considérablement flambé « parce que l’élevage porcin est confronté à une insuffisance de quantités d’aliments. A Dakar, il n’y a plus de points de collecte de « Ñamu mbaam» composé de déchets alimentaires » déplore-elle avant de préciser que le kilo de viande de porc coûte 2.500 cfa alors qu’il était entre 800 et 1.000 francs.
« Et le porc que l’on vendait à 30.000 ou 40.000 cfa coûte entre 80.000 et 100.000 francs en cette période de fin d’année » regrette notre vendeuse de porcs au marché « Bignona » de Grand-Yoff à Dakar.

L’autre facteur de cette pénurie, c’est le fait qu’en milieu urbain comme à Dakar, Pikine, Grand-Yoff, Guédiawaye, Thiaroye et Malika, les éleveurs de porcs sont rejetés par leur propre voisinage. Car, aucun quartier ne veut abriter une porcherie aux odeurs nauséabondes et repoussantes. Pire, les porcheries sont considérées comme des écuries voire des carrefours aériens où convergent toutes les mouches sorties des égouts et des fosses septiques. Cette situation « discriminatoire » contre l’élevage porcin se répercute sur le marché de Noël où la demande des consommateurs dépasse largement l’offre des éleveurs "Ndiagos".

Autres actualités

13 - Février - 2020

Aladj Ass disqualifie Big Mac pour 2024

Maintenant c’est clair. Le vin est tiré, les jeux sont faits. The Game is over, comme on dit en Gambie, pays cousin qui observe avec attention tout ce qui se passe ici. Au cas...

13 - Février - 2020

Nomination du maire de Dakar par le chef de l’Etat: Mamadou Diop Decroix et compagnie dénoncent un « nouveau coup fourré »

Les manœuvres prêtées à la mouvance présidentielle dans le but de changer le mode de choix du maire de Dakar continuent de susciter des vagues de...

10 - Février - 2020

Il faut sauver le soldat Ouïgour !

En Chine il ne faudrait pas que l’épidémie de coronavirus soit l’arbre qui masque la forêt et facilite par le régime chinois la dissimulation d’un...

09 - Février - 2020

Cheikh Bamba Dieye prend la défense des « casseurs » Guet Ndar : « que les donneurs de leçon sache raison garder »

Le député Cheikh Bamba Dièye hausse le ton et tacle l’Etat du Sénégal qui a donné des leçons de morale aux pêcheurs de Guet Ndar suite...

08 - Février - 2020

Pape Ibra Kébé, l’auditeur du COUD répond à Mahammad Boun Dionne : « Je ne suis pas un Toubab »

L’auditeur du Centre des oeuvres universitaires de Dakar (Coud) sort de sa réserve. Pape Ibra Kébé pour ne pas le nommer répond à Mahammad Boun Abdallah...