L’USSEIN veut placer le numérique au cœur de son dispositif de formation (recteur)

29 - Novembre - 2019

Le professeur Amadou Tidiane Guiro, recteur de l’Université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niasse (USSEIN), a souligné la nécessité d’identifier les voies et moyens de placer le numérique au cœur du dispositif de formation et de recherche de cette institution universitaire.

‘’Il est important pour nous de voir les expériences en cours au sein de notre pays, de voir les forces et les faiblesses du numérique de façon à pouvoir en tirer le meilleur profit pour nos enseignants et pour nos étudiants", a-t-il dit dans une intervention à un panel consacré aux innovations pédagogiques.

"Nous avons décidé de placer le numérique au cœur de notre dispositif de formation et de recherche’’, a rappelé le recteur à cette rencontre organisée jeudi en partenariat avec l’Agence universitaire de la francophonie.

Il a ainsi jugé nécessaire d’user du numérique dans les innovations pédagogiques et en faire bénéficier au corps enseignants et aux apprenants.

"Nous sommes dans une université bâtie sur plusieurs sites à savoir Kaolack, Fatick et Kaffrine. Il est important que nous puissions faire des enseignements à distance et faire en sorte que le même enseignement puisse se faire en temps réel dans les trois campus", a-t-il indiqué.

Il a également souligné l’opportunité d’avoir des enseignants sur une même plateforme de façon à pouvoir évaluer les étudiants sans perdre de temps avec le nombre important de copies à corriger.

Le professeur Guiro a invité les enseignants à dépasser les résistances en s’appropriant les innovations, soulignant ’’avoir même lancé une prime à l’innovation pour encourager les enseignants à innover au plan pédagogique".

Jemaiel Ben brahim, directeur région de l’AUF en Afrique de l’Ouest, a pour sa part soutenu que le potentiel du numérique devait être exploité à fond.

"Il y a beaucoup d’espoir fondé sur le numérique éducatif. Cela implique que le rôle de l’enseignement soit évalué et sa relation avec l’apprenant doit évoluer. Avec le numérique, l’étudiant est acteur de son propre apprentissage ", a-t-il fait valoir.

Plusieurs innovations pédagogiques ont été évoquées au cours de ce panel, notamment l’apprentissage ludique, décoloniser l’apprentissage, studios virtuels, l’apprentissage basé sur le lieu, rendre visible la pensée, les racines de l’empathie.

Autres actualités

19 - Mai - 2020

Guinguénéo : 22 enfants talibés retournés chez eux

Vingt-deux enfants talibés sur une liste de 474 candidats au retour volontaire recensés dans le département de Guinguénéo ont été convoyés...

18 - Mai - 2020

Covid-19 : 70 thermoflashs remis aux lieux de culte et écoles de Kaolack

Le directeur de la promotion de l’habitat social, Mounirou Ly, a distribué 70 thermoflashs et des masques dans des lieux de culte et écoles de la région de Kaolack...

16 - Mai - 2020

Covid-19 / Nioro du Rip : Le chauffeur du camion qui avait transporté le malade de Thiamène Walo, refuse d'être confiné et prend la fuite.

C. ND vient d'être aperçu par les habitants de Keur Yoro Khodia à bord d'une moto Jakarta. Ce dernier n'a pas du tout attendu les autorités qui voulaient le...

16 - Mai - 2020

Covid-19 : des maîtres coraniques s’opposent à la fermeture des "daaras’’

La Fédération nationale des associations des maîtres coraniques a fait part vendredi de son désaccord avec la fermeture des écoles coraniques dans le but...

15 - Mai - 2020

Reprise des cours : l’académie de Kaolack liste ses défis

Le respect des mesures barrières et la communication auprès des acteurs scolaires et communautaires sont parmi les quatre défis que doit relever la région de Kaolack...