L’USSEIN veut placer le numérique au cœur de son dispositif de formation (recteur)

29 - Novembre - 2019

Le professeur Amadou Tidiane Guiro, recteur de l’Université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niasse (USSEIN), a souligné la nécessité d’identifier les voies et moyens de placer le numérique au cœur du dispositif de formation et de recherche de cette institution universitaire.

‘’Il est important pour nous de voir les expériences en cours au sein de notre pays, de voir les forces et les faiblesses du numérique de façon à pouvoir en tirer le meilleur profit pour nos enseignants et pour nos étudiants", a-t-il dit dans une intervention à un panel consacré aux innovations pédagogiques.

"Nous avons décidé de placer le numérique au cœur de notre dispositif de formation et de recherche’’, a rappelé le recteur à cette rencontre organisée jeudi en partenariat avec l’Agence universitaire de la francophonie.

Il a ainsi jugé nécessaire d’user du numérique dans les innovations pédagogiques et en faire bénéficier au corps enseignants et aux apprenants.

"Nous sommes dans une université bâtie sur plusieurs sites à savoir Kaolack, Fatick et Kaffrine. Il est important que nous puissions faire des enseignements à distance et faire en sorte que le même enseignement puisse se faire en temps réel dans les trois campus", a-t-il indiqué.

Il a également souligné l’opportunité d’avoir des enseignants sur une même plateforme de façon à pouvoir évaluer les étudiants sans perdre de temps avec le nombre important de copies à corriger.

Le professeur Guiro a invité les enseignants à dépasser les résistances en s’appropriant les innovations, soulignant ’’avoir même lancé une prime à l’innovation pour encourager les enseignants à innover au plan pédagogique".

Jemaiel Ben brahim, directeur région de l’AUF en Afrique de l’Ouest, a pour sa part soutenu que le potentiel du numérique devait être exploité à fond.

"Il y a beaucoup d’espoir fondé sur le numérique éducatif. Cela implique que le rôle de l’enseignement soit évalué et sa relation avec l’apprenant doit évoluer. Avec le numérique, l’étudiant est acteur de son propre apprentissage ", a-t-il fait valoir.

Plusieurs innovations pédagogiques ont été évoquées au cours de ce panel, notamment l’apprentissage ludique, décoloniser l’apprentissage, studios virtuels, l’apprentissage basé sur le lieu, rendre visible la pensée, les racines de l’empathie.

Autres actualités

02 - Avril - 2020

Coronavirus : une contribution de six millions de francs CFA de la mairie de Thiomby

La mairie de Thiomby, une commune située dans la région de Kaolack (centre), a annoncé mercredi avoir apporté une contribution de six millions de francs CFA à...

01 - Avril - 2020

Covid-19 : 119 personnes interpellées pour divers délits depuis le début du couvre-feu à Kaolack

La police a procédé depuis le début du couvre-feu, le 23 mars, à l’interpellation de 119 personnes pour divers délits dans les différents quartiers...

31 - Mars - 2020

Société : la population de Kaolack privée d'eau depuis hier à 21h

En cette période d'épidémie de Coronavirus, la polpulation de la commune de Kaolack souffre le martyre, en effet la SDE a fermé les robinet depuis hier lundi à...

30 - Mars - 2020

Lutte contre le Covid-19 : Le Fonds Médina Baye apporte une contribution de 55 millions de francs

Le Fonds Médina Baye va contribuer à hauteur de 55 millions de francs pour participer à l’effort national de lutte contre la pandémie du Covid-19, a appris...

30 - Mars - 2020

Nioro : une association caritative se met au chevet des daaras

L’association caritative Jog Taxawou Nioro (JTN) a orienté ses activités de lutte contre la maladie à coronavirus uniquement dans l’assistance aux daaras...