Kolda: El Haj Issa Sall déplore l'attitude de la police qui a barré sa caravane pour laisser passer celle de Macky

10 - Février - 2019

Il s'est passé des choses samedi 09 février à Kolda, lorsque caravanes de la coalition Benno Bokk Yakaar et Parti pour l'Unité et la Rassemblement (PUR) se sont croisées. Les forces de l'ordre, chargées de veiller à la sécurité de tous les candidats à la Présidentielle, sont accusées par El Haj Issa Sall d'avoir bloqué son cortège pour favoriser le passage de celui du Président sortant Macky Sall.
"Nous avons été bien escortés de Oussouye à Vélingara par la gendarmerie, qui a été très républicaine en nous facilitant la tâche. Mais c'est au niveau de Kolda que d'autres forces de l'ordre, notamment les GMI (Groupement mobile d'intervention rattachée à la police) ont préféré arrêter notre caravane pour laisser passer celle de Macky Sall", a-t-il dit ce dimanche lors d'une rencontre avec la presse.

"Notre sécurité est impeccable...Personne n'ose nous attaquer"

Toutefois, le candidat du PUR a tenu à bien précisé que sa sécurité ne s'est pas laissé faire. "Notre sécurité est impeccable. D'ailleurs vous vous êtes rendu compte ce n'aurait pas été notre sécurité, nous aurions eu des difficultés. Donc on n'a pas besoin de renfort", a-t-il déclaré avant d'ajouter : "ils (BBY) ne nous ont pas attaqués hier, contrairement à ce que certaines personnes disent. C'est simplement les forces de police qui nous ont demandés de nous arrêter en attendant qu'un autre candidat passe. Je rappelle que nous sommes sur le même pied. Il y a le candidat Macky Sall, il y a le candidat Issa Sall. Ils auraient dû laisser notre cortège passer tout simplement. Nous n'avons pas fait l'objet d'attaque. Personne n'ose nous attaquer"

Autres actualités

08 - Août - 2019

Audience avec l’opposition : Wade met la pression sur Macky

L’ancien président de la République reçoit depuis quelques jours des leaders de l’opposition réfractaires au régime de Macky Sall. Awa Gueye...

08 - Août - 2019

Soham Wardini: "la mairie de la ville de Dakar a des problèmes de trésorerie"

La ville de Dakar fait face à un problème de trésorerie. C’est ce qu’a révélé le maire, Soham Wardini qui informe que cette situation est due...

08 - Août - 2019

Abdoul Mbaye attend toujours son arrêt

L’ancien Premier ministre craint d’être forclos dans l’affaire l’opposant à son ex-épouse où il est condamné à payer 100 millions...

08 - Août - 2019

Fonctionnaires délocalisés à Diamniadio: La galère en mode fast-track

Ils sont nombreux les fonctionnaires être délocalisés au niveau des sphères ministérielles de Diamniadio, dans le cadre de la décentralisation des...

08 - Août - 2019

Affaire de la drogue « volée » au Port de Dakar : des demandes de liberté provisoire déposées sur la table du juge

Des personnes arrêtées et placées sous mandat de dépôt dans l’affaire de la drogue « volée » au Port autonome de Dakar veulent humer...