Invalidation de la candidature de Karim Wade et Khalifa Sall: L'Onu indexe l'Etat du Sénégal

08 - Novembre - 2019

Lors de sa conférence de presse de restitution, qui s’est tenue jeudi à Genève, le Comité des droits de l’Homme a indexé l’invalidation de la candidature de Karim Wade et de Khalifa Sall, lors de la présidentielle sénégalaise du 24 février dernier.

En prenant note de l’article 98 de la Constitution du Sénégal, qui consacre la primauté des traités internationaux sur la législation interne de l’attachement du pays à ce principe, le Comité dit regretter « l’absence d’exemples concrets d’application du Pacte par des juristes internes et les messages contradictoires envoyés » par le Sénégal, notamment s’agissant des contestations du comité.

Ainsi, le Comité dit se déférer en particulier aux réactions du Sénégal suite à ses contestations au mois d’octobre 2018, sur l’affaire Karim Wade, dans lesquelles il avait conclu à la violation par le Sénégal, des textes ratifiés à l’international.
A ce effet, le Comité mentionne que le fait que la décision du Conseil constitutionnel invalidant la candidature de Karim Wade en janvier 2019 n’ait pas tenu en compte desdits contestations au motif qu’il avait été condamné.

Par ailleurs, le Comité a livré des mesures qui auraient pu être prises par le Sénégal. Dakar est invité à garantir en pratique, la primauté du Pacte sur le droit national, ainsi qu’un recours aux justiciables en cas de violation du Pacte. Il demande également au Sénégal de prendre des mesures nécessaires pour sa législation en conformité avec le Pacte.

Autres actualités

12 - Novembre - 2019

Macky Sall assoit ses bases politiques

Le slogan «Gagner ensemble, gouverner ensemble» semble ne pas être une vaine formule pour l’actuel locataire du palais présidentiel. Par la dernière...

12 - Novembre - 2019

Circulation de la cocaïne au Sénégal: les hauts responsables de l'Etat soupçonnés

En l'espace de moins d’un mois, les autorités douanières du Sénégal ont procédé à des saisies record de drogues dans plusieurs...

12 - Novembre - 2019

Abdoul Mbaye: "L’avion présidentiel n’est pas vieux..."

L'ancien Premier ministre de Macky Sall, Abdoul Mbaye n'est pas d'avis avec le ministre conseiller en chargé de la Communication de la présidence de la République du...

12 - Novembre - 2019

Pourquoi une loi sur la laïcité ?

La fête de Noël me paraît être une excellente occasion pour parler du voile islamique, puisque la figure de Jésus réunit les chrétiens et les musulmans...

12 - Novembre - 2019

Cheikhou Diakhaté un homme politique très sociale

"Le Sénégal est engagé sur la voie de l'émergence économique", Les préoccupations premières des Sénégalais restent l’eau,...