Dialogue politique: troisième désaccord entre l’opposition et le pouvoir

11 - Juillet - 2019

Lancé le 28 mai dernier par le président de la République Macky Sall, le dialogue politique tarde à régler les questions majeures et peine à avancer. La faute à l’opposition, selon un cadre du pourvoir qui estime que l’opposition veut que les choses trainent pour porter la faute sur le dos des initiateurs de ces concertations.

L’opposition sénégalaise veut à tout prix débuter les discussions par l’évaluation du processus électoral (de la refonte partielle jusqu’à l’élection présidentielle du 24 février dernier) puis procéder à l’audit du fichier avant d’engager les débats sur les locales, d’après cette source qui s’est confiée à « L’AS ».

« Les opposants présents à cette concertation persistent sur leur position. On bute sur la même chose depuis le début des réunions. Et pourtant les termes de références et les codes de conduites ont été déjà adoptés », fait-il savoir.

Le général Mamadou Niang , à la tête de la Commission cellulaire chargée de conduire les travaux du cadre de concertation, a donné rendez-vous mardi prochain pour continuer les discussions.

Autres actualités

30 - Juillet - 2019

Arrestation d’Adama Gaye : ‘’Les bonnes vies et mœurs’’, un fourre-tout !

Notre confrère Adama Gaye a été arrêté hier par les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic). Sur les éléments...

30 - Juillet - 2019

Session extraordinaire du CESE: une grande première pour la présidente Aminata Touré

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese), se réunit ce mardi en session extraordinaire sous la présidence de Aminata Touré, une grande première...

30 - Juillet - 2019

Mamadou Lamine Diallo reçu par Khalifa Sall

L’ancien maire de Dakar a reçu hier le président du mouvement Tekki. Khalifa Sall et Mamadou Lamine Diallo ont fait un tour d’horizon de la situation politique...

30 - Juillet - 2019

J’accuse ! (Par Ibrahima Thiam)

Sommes-nous en train d’assister à une dérive autoritaire du président Macky Sall ? Avec les arrestations d’opposants à son régime on a tout lieu de...

30 - Juillet - 2019

Arrestation du journaliste Adama Gaye : Amnesty Sénégal exige sa libération

Placé en garde à vue pour les délits "d’écritures contraires aux bonnes mœurs" et "offense au chef de l’Etat", l’arrestation du journaliste...