Dialogue politique: troisième désaccord entre l’opposition et le pouvoir

11 - Juillet - 2019

Lancé le 28 mai dernier par le président de la République Macky Sall, le dialogue politique tarde à régler les questions majeures et peine à avancer. La faute à l’opposition, selon un cadre du pourvoir qui estime que l’opposition veut que les choses trainent pour porter la faute sur le dos des initiateurs de ces concertations.

L’opposition sénégalaise veut à tout prix débuter les discussions par l’évaluation du processus électoral (de la refonte partielle jusqu’à l’élection présidentielle du 24 février dernier) puis procéder à l’audit du fichier avant d’engager les débats sur les locales, d’après cette source qui s’est confiée à « L’AS ».

« Les opposants présents à cette concertation persistent sur leur position. On bute sur la même chose depuis le début des réunions. Et pourtant les termes de références et les codes de conduites ont été déjà adoptés », fait-il savoir.

Le général Mamadou Niang , à la tête de la Commission cellulaire chargée de conduire les travaux du cadre de concertation, a donné rendez-vous mardi prochain pour continuer les discussions.

Autres actualités

06 - Août - 2019

Le Dg de la Senelec sur les risques de reprise des délestages : "Il n'y a pas de crise et il n'y en aura pas"

Les risques de délestage annoncés par certains médias depuis quelques jours a fait réagir le Directeur général (Dg) de la Société nationale...

05 - Août - 2019

Que mijote Wade ?

Après Ousmane Sonko, Alioune Tine et Adama Gaye, le Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds) a reçu, dans sa...

05 - Août - 2019

Pour éviter les coupures d’électricité, l’Etat avance 35 milliards FCFA à la Senelec

L'Etat du Sénégal a pris toutes les dispositions pour éviter les coupures d’électricité en octroyant 35 milliards FCFA à la Senelec...

05 - Août - 2019

Plainte du CRD contre Aliou Sall et Frank Timis : le dossier transmis au Procureur

Les choses avancent dans l’affaire de la plainte Congrès de la renaissance démocratique (Crd) contre Aliou Sall, Frank Timis et Cie pour faire la lumière sur le...

05 - Août - 2019

Cheikh Oumar Anne porte plainte contre Nafi Ngom Keïta

Dans une interview accordée à l’Observateur, le maire de Ndioum et ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Anne informe avoir déposé une...