Dialogue politique: troisième désaccord entre l’opposition et le pouvoir

11 - Juillet - 2019

Lancé le 28 mai dernier par le président de la République Macky Sall, le dialogue politique tarde à régler les questions majeures et peine à avancer. La faute à l’opposition, selon un cadre du pourvoir qui estime que l’opposition veut que les choses trainent pour porter la faute sur le dos des initiateurs de ces concertations.

L’opposition sénégalaise veut à tout prix débuter les discussions par l’évaluation du processus électoral (de la refonte partielle jusqu’à l’élection présidentielle du 24 février dernier) puis procéder à l’audit du fichier avant d’engager les débats sur les locales, d’après cette source qui s’est confiée à « L’AS ».

« Les opposants présents à cette concertation persistent sur leur position. On bute sur la même chose depuis le début des réunions. Et pourtant les termes de références et les codes de conduites ont été déjà adoptés », fait-il savoir.

Le général Mamadou Niang , à la tête de la Commission cellulaire chargée de conduire les travaux du cadre de concertation, a donné rendez-vous mardi prochain pour continuer les discussions.

Autres actualités

29 - Juin - 2019

Rationalisation des dépenses publiques ou dèche : Macky ferme ses Consulats

Le Sénégal est-il si fauché au point de devoir se passer des services de plusieurs Consulats, Bureaux économiques et Représentations diplomatiques? Ou veut-il,...

29 - Juin - 2019

Barthelemy Dias interpelle les initiateurs de la plateforme «Aar li nu bokk»

  Le maire de Mermoz Sacré Cœur interpelle le ministre des Energies et du Pétrole, Makhtar Cissé, sur la coïncidence d’une volonté du...

29 - Juin - 2019

Hausse prix du carburant: l'Union des routiers du Sénégal dit niet et promet de paralyser le secteur

Alors que le gouvernement a, dans un communiqué, annoncé la hausse du prix du carburant à partir de ce samedi, l'Union des routiers du Sénégal, en plus de...

29 - Juin - 2019

Hausse de 0, 4 % du PIB au premier trimestre (ANSD)

Le produit intérieur brut (PIB) en volume corrigé des variations saisonnières (CVS) s’est accru de 0, 4 % au premier trimestre 2019, atteignant une valeur de 3256...

28 - Juin - 2019

Abdoul Mbaye écrit au président Macky Sall

Monsieur le Président, Par lettre n°11/aCt/SP/PDt du 19 octobre 2016, j’ai attiré votre attention sur de graves anomalies de procédure ayant conduit à...