Dialogue politique: L’impasse

12 - Juillet - 2019

Va-t-on vers une impasse dans le dialogue politique initié par le chef de l’Etat et confié au Général NIANG ? Ces inquiétudes semblent tout à fait légitimes, quand on sait que la commission cellulaire du dialogue politique ne parvient pas à accorder les violons sur les points à discuter en priorité et que le Général NIANG a été obligé d’accorder une semaine aux uns et autres, pour décider.

L’opposition refuse d’aller en mode «Fast track», contrairement à la mouvance présidentielle et au pôle des Non-alignés qui souhaitent aborder en premier lieu la question de l’élection locale à venir, plus précisément celle du 1er décembre prochain.
L’argument de l’urgence brandi par les deux autres camps n’a pas convaincu les plénipotentiaires de l’opposition regroupés autour du Front démocratique et sociale de résistance nationale (FNR). Une position de l’opposition qui parait paradoxale à leur revendication, si l’on sait qu’elle est catégorique sur la nécessité de respecter le calendrier républicain et de tenir l’élection locale à date échue.

Autres actualités

22 - Octobre - 2019

Polémique 3ème mandat de Macky : Le monstre est toujours vivant !

Véritable tentation du diable, le troisième mandat présidentiel est en passe de gangréner le champ dit «démocratique» de moult pays africains. Du...

22 - Octobre - 2019

Scandale Petrotim : Les têtes continuent de tomber..

Macky Sall aura épuisé tout son registre de diversion et de contre-feux (dialogue national mort-né, retrouvailles tous azimuts, procès privé des 94 milliards...

22 - Octobre - 2019

Les syndicats d'enseignants sur le pied de guerre...

Le défi du respect total du quantum horaire s’annonce périlleux pour les acteurs du système éducatif sénégalais. Entre écoles...

22 - Octobre - 2019

Limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka: "cette décision est plus politique que rationnelle"

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), Me Assane Dioma Ndiaye, est d’avis que le limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka, respectivement...

22 - Octobre - 2019

Alioune Tine " Les mouvements citoyens doivent se battre contre tout troisième mandat"

Comment comprendre cette propension des dirigeants africains de vouloir briguer un troisième mandat ? A Conakry, on a la volonté inébranlable du président Alpha...