Decroix : «J’ai dit à Madické…»

11 - Octobre - 2018

Mamadou Diop Decroix regrette la décision de Madické Niang de se présenter à la présidentielle de 2019 contre la volonté de son parti, le Pds, et de son chef, Abdoulaye Wade. Et il a tenté de faire entendre raison à celui qui était jusque-là le président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie.

«Je lui ai dit : ‘À ta place, je ne me séparerais pas de Wade’. C’est cela qui me paraît politiquement juste», confie le secrétaire général d’AJ dans un entretien avec L’Observateur.

«En politique, je préfère l’analyse aux calculs, jure Decroix. J’essaye de raisonner sur la base de ce qui me paraît simple à comprendre. Si Madické se propose comme recours, cela suppose que le Pds renonce à l’option de son congrès qui a désigné Karim (candidat du parti pour la présidentielle de 2019) ; ce qui me semble pas possible pour le Pds. Or une élection, surtout présidentielle, suppose un appareil difficile à construire en un laps de temps aussi court.»

Autres actualités

13 - Novembre - 2018

Me Wade attendu à Dakar pour le contre-congrès de l’Internationale libérale

Le 62e session du congrès de l’Internationale libérale est prévu du 28 au 30 novembre à Dakar. Le Parti démocratique sénégalais (Pds) est,...

13 - Novembre - 2018

Le Sénégal mise sur l’arachide pour améliorer les conditions de vie des populations rurales (officiel)

Le Sénégal compte faire de la culture de l’arachide ’’un levier’’ pour l’amélioration des conditions de vie des populations rurales, a...

13 - Novembre - 2018

Autorisation d’importation de 30 mille tonnes : MACKY SUCRE LES COMMERÇANTS – La production de la Css plombée – Le directeur du Commerce : «C’est une décision de l’État !»

Lors d’une rencontre au Palais, le chef de l’Etat a accédé à la volonté de l’Unacois de brider les ambitions d’Auchan. Mais ces derniers...

13 - Novembre - 2018

Mor Ngom, ministre conseiller sur la requête de contrôle du fichier électoral «L’AUDIT DU FICHIER RELEVE DU DOMAINE ADMINISTRATIF, CE N’EST PAS POLITIQUE»

Selon le ministre conseiller Mor Ngom, l’opposition est rattrapée par son erreur d’avoir boycotté la rencontre autour du processus électoral tenue à...

12 - Novembre - 2018

Macky Sall pourrait amnistier Karim Wade et Khalifa Sall

Le président sénégalais Macky Sall pourrait amnistier Karim Wade et Khalifa Sall, deux candidats déclarés à la présidentielle du 24 févier...