Déclarations de Macky Sall : Gakou parle d’ingérence flagrante du Président dans la Justice

15 - Novembre - 2018

C’est en passe de devenir la mode. Les candidats à la candidature à la prochaine élection présidentielle compilent leurs projets de société dans un livre. Après l’architecte Pierre Goudiaby Atépa et Ousmane Sonko, c’est au tour de El hadji Malick Gakou de se livrer à cet exercice. Face à la presse hier, le président du Grand Parti a annoncé la parution prochaine de deux ouvrages. Le premier parle du programme du candidat du Grand Parti.

«C’est le destin que je veux accomplir pour mon pays afin de le transformer», informe M. Gakou. Quant au second, dit-il, c’est «un brûlot» qui va retracer les scandales et les prévarications financiers du régime de Macky Sall, de la panoplie d’incohérences de ses différentes politiques et de la prégnance de hauts dignitaires dans les finances internationales.

L’ancien ministre du Commerce condamne avec la dernière énergie la sortie sur «France 24» du Président Macky Sall sur les dossiers de Khalifa Sall et de Karim Wade. Dans une République digne de ce nom, dit Malick Gackou, le chef de l’Etat aurait pu s’épargner d’évoquer des dossiers judiciaires qui ne sont pas de son ressort. Selon le leader du Grand Parti, il appartient au Conseil Constitutionnel d’invalider les candidatures.

En outre, soutient Malick Gakou, s’il parle d’amnistie de Karim Wade et de Khalifa Sall, c’est parce que Macky Sall se prend pour un roi et le Sénégal son royaume. C’est une sortie qui, aux yeux de l’ex-ministre des Sports, prouve que la justice n’est pas indépendante. C’est pourquoi, Gakou promet de réformer le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) pour garantir la séparation des pouvoirs.

Malick Gakou a annoncé qu’il prépare deux livres sur l’économie Sénégalaise.

« Le premier va parler de ma vision économique et des réformes que je compte imprimer pour la bonne marche du pays. Le 2e ouvrage pourrait être considéré comme un brulot. Il évoquera les scandales, les prévarications financiers du régime de Macky Sall et la manière dont les ressuorces naturelles sont gérées par le régime de Macky Sall », dit-il.

« Macky ne peut pas amnistier Karim Wade et Khalifa Sall »

Evoquant la volonté de Macky Sall d’amnistier Karim Wade et Khalifa Sall s’il est réélu, Malick Gakou note que le chef de l’Etat devrait s’épargner d’évoquer des questions judiciaires qui ne sont pas de son ressort. « Le président ne peut pas amnistier Karim Wade encore moins Khalifa Sall dont le dossier est encore pendant devant la justice », tranche-t-il.

Autres actualités

14 - Décembre - 2018

Wade anticipe son retour à Dakar

Selon Libération, Abdoulaye Wade ne rentrera pas à Dakar en même temps que Karim Wade. Le journal, qui avance qu'il débarquera avant son fils, précise que...

14 - Décembre - 2018

CHERS « MARAS », OSEZ LE DIRE AU PRÉSIDENT !

Il y a quelque chose de très pathétique dans l’intervention publique de ceux que l’on appelle les « hommes de Dieu ». Ils manquent de mesure s’ils ne...

14 - Décembre - 2018

Le Pds absent du lancement de la Pose : Karim Wade à l’origine du «boycott»

Le Pds tourne le dos au lancement de la plateforme initiée par Me Mame Adama Gueye pour se consacrer sur les préparatifs du retour de Karim Wade. En effet à en croire Mayoro...

14 - Décembre - 2018

Aly Ngouille Ndiaye" Karim Wade n'est ni électeur ni éligible"

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, n’est pas allé par quatre chemins pour répondre aux militants du Parti...

14 - Décembre - 2018

Tourisme-Mame Mbaye Niang rassure: « le Sénégal est un pays sûr et stable »

Les dirigeants du secteur touristique des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) sont réunis à Dakar pour trois jours, afin de...