Cérémonie officielle d’entrée en vigueur du Sénégal Power Compact du Millennium Challenge Corporation, jeudi

07 - Septembre - 2021

La cérémonie officielle d’entrée en vigueur du Sénégal Power Compact est prévue jeudi, sous la présidence effective du chef de l’Etat Macky Sall et en présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Sénégal, et du Directeur général par intérim du Millennium Challenge Corporation (MCC), annonce un communiqué transmis à l’APS.

D’une durée de cinq ans, le programme sera mis en œuvre par le Millennium Challenge Account-Sénégal II (MCA-Sénégal II), renseigne le texte.

Il précise que ce programme est doté d’une enveloppe de 600 millions de dollars US, soit 330 milliards de FCFA, comprenant un don de 550 millions de dollars US de la part du Gouvernement des États-Unis d’Amérique et une contribution supplémentaire de 50 millions de dollars US du Gouvernement du Sénégal.

Le communiqué rappelle que ‘’l’accord de don a été signé le 10 décembre 2018 entre le Sénégal et les Etats-Unis d’Amérique’’.

Il indique que ‘’MCC est une agence de développement international du gouvernement américain, qui s’efforce de réduire la pauvreté dans le monde grâce à la croissance économique et accorde des subventions à durée déterminée aux pays qui respectent des normes rigoureuses en matière de bonne gouvernance, de lutte contre la corruption et de respect des droits démocratiques’’.

Ce nouveau programme, entièrement dédié au secteur de l’électricité, vise à réduire la pauvreté au Sénégal à travers le renforcement du secteur de l’électricité, l’amélioration de la fiabilité, l’élargissement de l’accès à l’électricité, notamment en zones rurales et péri urbaines et la mise en place d’un cadre réglementaire propice au développement, à l’amélioration des performances et à la viabilité financière du secteur de l’électricité au Sénégal.

Le communiqué rappelle que c’est la deuxième fois que le Sénégal bénéficie d’un programme de ce genre.

‘’Le premier Compact du MCC, entre les deux gouvernements, clôturé en septembre 2015, était doté d’une enveloppe de 300 milliards de FCFA’’, précise-t-il.

Il relève qu’il a permis de stimuler la croissance économique à travers la libération du potentiel de la productivité agricole du pays et l’élargissement de l’accès aux marchés et aux services. ‘’Les projets du Compact portaient sur des investissements stratégiques dans les réseaux routiers et les systèmes d’irrigation dans la vallée du fleuve Sénégal au Nord et en Casamance au Sud’’, rappelle-t-il.

Autres actualités

29 - Septembre - 2021

Passeport diplomatique : Le ministre et sa jet-setteuse……

L’éclatement de l’histoire du trafic de passeports diplomatique fout la trouille à beaucoup d’autorités qui du temps de leur splendeur en distribuer...

29 - Septembre - 2021

Coalition Yewwi Askan Wi: Serigne Mansour Sy Djamil a rejoint le navire

La coalition "Yewwi Askan Wi" qui regroupe plus d'une vingtaine de partis politiques de l'opposition s'agrandit avec la ralliement de Serigne Mansour Sy Djiamil, leader du parti "Bès du...

29 - Septembre - 2021

Khalifa Sall et Bamba Fall scellent leurs retrouvailles à Paris

Seules les montagnes ne se rencontrent pas. Distants au début de l’élargissement de Khalifa Sall de prison, Bamba Fall et son mentor se retrouvent. C’est à...

25 - Septembre - 2021

Trafic de passeports diplomatiques impliquant des députés: Pape Diop fait des révélations explosives

Pape Diop, ancien député et président de l'Assemblée nationale du Sénégal, s’est exprimé sur l’affaire de présumé trafic...

19 - Septembre - 2021

Guy Marius Sagna entame une grève de la faim

A peine sorti de détention au Commissariat central où il a été enfermé pour avoir participé à la marche contre la vie chère hier vendredi,...