Appel à la violence ethnique : Moustapha Diakhaté exige la destitution du député Alioune Demboury Sow

10 - Octobre - 2020

Le débat sur l’éventuel 3e mandat glisse dangereusement vers la violence ethnique. En atteste l’appel lancé par le député Alioune Demboury Sow aux Peulhs, de « prendre les machettes pour défendre la candidature de Macky Sall à un troisième mandat, en 2024 ».
Un précédent dangereux – qui rappelle le génocide rwandais – que Moustapha Diakhaté a condamné avec fermeté. L’ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar exige, après cette sortie, la destitution du député Demboury Sow.
Voici, in extenso, la publication incendiaire postée par Moustapha Diakhaté sur sa page Facebook :
«Au moment où il y a partout dans le monde libre, des vagues de mobilisations contre le racisme et les discriminations, il est inacceptable qu’au Sénégal, un élu de la République appelle son ethnie à s’armer de machettes pour faire face aux opposants du 3e mandat pour le président Macky Sall.
«Ce discours doit être dénoncé par l’Alliance pour la République, le groupe parlementaire Bby et les compatriotes de la communauté al pulaar que le député Alioune Demboury Sow appelle à s’armer de machettes pour combattre ceux qui tenteraient de s’opposer au 3e mandat.
«Le président Macky Sall, leader de l’Apr et de Bby, s’il ne cautionne pas la provocation à la haine ethnique de monsieur Alioune Demboury Sow, doit exiger du député et président du Conseil départemental de Ranéro de démissionner de tous ses mandats électifs.
«Face à la gravité de ses dangereux propos contre la cohésion sociale et le vivre ensemble sénégalais, le ministre de la Justice doit, sans délai, instruire le procureur aux fins de diligenter une action judiciaire pour mettre monsieur Alioune Demboury Sow hors état de nuire à l’unité nationale.
Vive la République ! Vive le Sénégal !»

Autres actualités

25 - Janvier - 2021

Couvre- feu : les chiffres de l’inefficacité

Le couvre-feu instauré à Dakar et à Thiès ne semble pas freiner la propagation du virus. Près d’un mois après l’installation des...

25 - Janvier - 2021

Utilisation du fonds force covid-19: Mansour Faye et Matar Bâ doivent toujours des pièces justificatives au Comité de suivi

Le comité de suivi du Fonds forces covid-19 peine à boucler son rapport, car elle est toujours en attente des pièces justificatives de certains départements...

25 - Janvier - 2021

Changement à la coalition Jotna

La coalition Jotna/patriotes pour l’alternative a renouvelé ses instances samedi dernier. A l’issue de la rencontre, le président de ladite coalition, Bruno...

03 - Janvier - 2021

Opposition: Le coup tordu d’Idrissa Seck

La crédibilité de l’opposition et la sincérité du pouvoir se jouaient dans ce dialogue politique et national. Pen­dant longtemps, l’on a...

14 - Décembre - 2020

Dialogue politique ou stratégie politique : les sales coups de Macky à l’opposition

Le Président Macky Sall se fait le chantre du dialogue ! Mais au vu des gains politiques personnels qu’il en tire et les coups K0 portés à l’opposition à...