Ahmed Khalifa Niasse révèle et menace : "Je sais ceux qui ont tué mon frère et je les ferai payer"

06 - Décembre - 2018

Revenu de voyage pour assister son frère décédé mardi 4 décembre 2018, Ahmed Khalifa Niasse a fait feu de tout bois dans la nuit de mercredi à jeudi. Il révèle que Sidy Lamine Niasse a été pris en otage avant d'être tué. Il a aussi menacé de détruire ceux qui, selon lui, ont tué son frère.

Sidy Lamine Niasse est parti comme il a vécu. Dans un environnement de lutte et de combat. En témoignent les tiraillements entre ses enfants, ses disciples et son frères, à propos de l'endroit où il doit être enterré. Ahmed Khalifa Niass s'est voulu catégorique sur ce dernier point. Son frère sera inhumé vendredi à Léona Niassène, auprès de son père.
Le marabout milliardaire ne s'en est pas limité là. Il a accusé un groupe de personnes d'avoir retenu en otage son frère jusqu'à ce que mort s'en suive. "Je dois dire mon mécontentement par rapport à ce qui s'est passé. Il y a des personnes abjectes qui ont voulu prendre en otage mon frère. On avait isolé mon frère de ma soeur et de moi comme s'il n'avait pas de famille. Il parait même qu'il était paralysé d'une jambe", a-t-il accusé.

Ahmed Khalifa de poursuivre : "c'est la même chose avec son lieu de travail. Son groupe était le fleuron de la presse, mais il a régressé, parce qu'on a fait partir de nombreux talents. Aujourd'hui, ils ont engagé un combat. Je dis à ceux qui doivent gérer Walfadjiri d'avoir une ligne commerciale".

Pour finir, monsieur Niasse menace : "ils ont tué mon frère. Ils sont là-bas et je les frapperai. Ces gens-là sont là-bas aujourd'hui. Ils l'ont mis dans un endettement lourd auprès des banques".

Autres actualités

21 - Mai - 2019

Dialogue national: Les cas Khalifa et Karim risquent de plomber les débats

Les préparatifs vont bon train en vue des concertations nationales prévues le 28 mai prochain. De bonnes perspectives se dégagent avec la concession faite par les uns et les...

21 - Mai - 2019

Oumar Youm, ministre des Infrastructures : «Les travaux du Ter prennent fin le 14 juin»

«Les travaux du Train express régional (Ter) avancent très bien. Nous avons retenu la date contractuelle du 14 juin 2019 pour la fin des travaux. » C’est...

21 - Mai - 2019

Assemblée nationale: Quand Moustapha Niasse s’opposait à l’abolition de la peine de mort

L’actuel président de l’Assemblée nationale du Sénégal Moustapha Niasse était farouchement opposé à l’abolition de la peine de...

21 - Mai - 2019

De Senghor à Wade, passant par Abdou Diouf, aucun dialogue n’a réussi, révèle Ibrahima Sène

Du président Léopold Sédar Senghor à Abdoulaye Wade, passant par Abdou Diouf, aucun dialogue politique n’a été une réussite, a...

21 - Mai - 2019

Le clin d’oeil de Me Madické Niang

Me Madické Niang appelle les autorités à prendre à bras-lecorps la sécurité de nos femmes et de nos filles. Le candidat de la coalition Madicky2019...