150 migrants sénégalais tués: Macky victime d’un web-lynchage

26 - Octobre - 2020

Macky Sall a choisi Facebook pour présenter ses condoléances aux migrants sénégalais qui ont péri dans l’explosion d’une pirogue en mer. Mal lui en a pris. Il a subi des critiques acerbes

“Voilà le résultat de l’émergence que vous pronez depuis des années, voilà où en est le pays, rien ne va, des problèmes dans tous les secteurs.
”Aidez les populations à surmonter les dures épreuves de la vie quotidienne”, charge Patrice Bassene sur la page Facebook du président.

Moussa Ba d’enfoncer le clou: “Si vous aviez tenu vos promesses sur l emploi, on n’en serait pas là. Supprimez vos agences et programmes budgétivores, Prodac, Der et autres, et repensez et soutenez le secteur primaire (misez sur l’agriculture et annulez les licences de pêches attribuées aux bateaux pilleurs) et secondaires (en favorisant la mise en place de petites et moyennes industries de transformation et de manufactures). Arrêtons cette émergence du tape à l’œil”.

Pourtant la création de 500 mille emplois en 7 ans avait été l’une des promesses phare de sa campagne lors de la présidentielle de 2012. Sept ans plus tard, en 2019, là aussi en pleine campagne à Pikine, le chef de l’Etat promet 1 million d’emplois, s’il est réélu.

Aujourd’hui, pour plusieurs observateurs, force est de reconnaître qu’on est loin du compte. D’ailleurs, selon Me Madické Niang, candidat à la dernière élection présidentielle, “à la place de 500 mille emplois, c’est 500 mille nouveaux pauvres que Macky Sall a créés”. Et la promesse risque encore de tomber à l’eau avec la crise de la Covid-19 et ses corollaires économiques : récession, perte d’emploi, pauvreté…

D’aucuns estiment qu’une évaluation des politiques d’emplois s’impose après des décennies de promesses non tenues. “Macky, il est grand temps d’évaluer les politiques publiques liées à l’emploi et à l’employabilité des jeunes. Je vous propose d’organiser un forum dans toutes les régions afin de recenser les manquements, et surtout d’adapter vos politiques aux réalités de chaque zone”, suggère Moriba Le Maire au président de la République.

Autres actualités

06 - Septembre - 2021

Covid-19 : Baisse des cas de décès et des nouvelles contaminations

Les cas de décès ont connu une baisse ce lundi 6 septembre. Cinq (5) personnes décédées de Covid-19 ont été répertoriées dans les...

06 - Septembre - 2021

Moustapha Diakhaté: « Que Macky Sall ne reconnaisse pas ce régime de putschistes à Conakry… »

L’ancien président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle, Moustapha Diakhaté est formel: «Le coup d’Etat de Guinée Conakry est une...

06 - Septembre - 2021

Dakar : un mort enregistré au cours d’une bagarre aux Hlm

Deux (2) individus, chacun armé de couteau, se sont livrés à une bagarre sans merci samedi soir, aux Hlm Rail-bi, un quartier de Dakar. L’un d’eux, qui a...

06 - Septembre - 2021

Guy Marius Sagna : "Où était Mamady Doumbouya quand le peuple de Guinée était férocement réprimé par Alpha Condé ?"

"Ceux qui rendent une transmission démocratique du pouvoir impossible rendront une transmission violente du pouvoir inévitable. Ce n'est qu'une question de temps. La preuve par la...

04 - Septembre - 2021

Elections locales du 23 janvier prochain au Sénégal : tous contre « Macky »

A moins de 5 mois des élections départementales et communales du 23 janvier 2022, la cartographie des coalitions politiques se dessinent peu à peu, depuis l’annonce...