150 migrants sénégalais tués: Macky victime d’un web-lynchage

26 - Octobre - 2020

Macky Sall a choisi Facebook pour présenter ses condoléances aux migrants sénégalais qui ont péri dans l’explosion d’une pirogue en mer. Mal lui en a pris. Il a subi des critiques acerbes

“Voilà le résultat de l’émergence que vous pronez depuis des années, voilà où en est le pays, rien ne va, des problèmes dans tous les secteurs.
”Aidez les populations à surmonter les dures épreuves de la vie quotidienne”, charge Patrice Bassene sur la page Facebook du président.

Moussa Ba d’enfoncer le clou: “Si vous aviez tenu vos promesses sur l emploi, on n’en serait pas là. Supprimez vos agences et programmes budgétivores, Prodac, Der et autres, et repensez et soutenez le secteur primaire (misez sur l’agriculture et annulez les licences de pêches attribuées aux bateaux pilleurs) et secondaires (en favorisant la mise en place de petites et moyennes industries de transformation et de manufactures). Arrêtons cette émergence du tape à l’œil”.

Pourtant la création de 500 mille emplois en 7 ans avait été l’une des promesses phare de sa campagne lors de la présidentielle de 2012. Sept ans plus tard, en 2019, là aussi en pleine campagne à Pikine, le chef de l’Etat promet 1 million d’emplois, s’il est réélu.

Aujourd’hui, pour plusieurs observateurs, force est de reconnaître qu’on est loin du compte. D’ailleurs, selon Me Madické Niang, candidat à la dernière élection présidentielle, “à la place de 500 mille emplois, c’est 500 mille nouveaux pauvres que Macky Sall a créés”. Et la promesse risque encore de tomber à l’eau avec la crise de la Covid-19 et ses corollaires économiques : récession, perte d’emploi, pauvreté…

D’aucuns estiment qu’une évaluation des politiques d’emplois s’impose après des décennies de promesses non tenues. “Macky, il est grand temps d’évaluer les politiques publiques liées à l’emploi et à l’employabilité des jeunes. Je vous propose d’organiser un forum dans toutes les régions afin de recenser les manquements, et surtout d’adapter vos politiques aux réalités de chaque zone”, suggère Moriba Le Maire au président de la République.

Autres actualités

14 - Décembre - 2020

« Le 3e mandat est devenu la tendance autocratique », déplore Alioune Tine

La deuxième édition de l'Université populaire de l'engagement citoyen (UPEC) s’est ouvert ce lundi 14 décembre 2020 à Dakar, sous le thème :...

14 - Décembre - 2020

Suppression de la Ville de Dakar : les arguments du gouvernement ne sont pas conformes aux dispositions de la loi

Les arguments avancés par le gouvernement, à travers son porte-parole, pour justifier une éventuelle suppression de la Ville de Dakar sont contraires au contenu du Code...

14 - Décembre - 2020

Assane Diouf : Frap et Y’en a marre, front commun contre « le déni de justice »

La situation de Assane Diouf, qui n’est toujours pas jugé, préoccupe Frap France Dégage et le mouvement Y’en a marre. Ils ont fait face à la presse pour la...

14 - Décembre - 2020

Mort du bébé dans une crèche : Le Papa déballe et révèle

Mort du bébé dans une crèche : Le Papa déballe et révèle

14 - Décembre - 2020

Taux de croissance en 2020: l’agriculture sauve le Sénégal d’une récéssion

Les rideaux sont tombés, ce samedi, sur le marathon budgétaire avec l’adoption du budget du ministère des Finances et du Budget, à huis clos. Abdoulaye Daouda...