150 migrants sénégalais tués: Macky victime d’un web-lynchage

26 - Octobre - 2020

Macky Sall a choisi Facebook pour présenter ses condoléances aux migrants sénégalais qui ont péri dans l’explosion d’une pirogue en mer. Mal lui en a pris. Il a subi des critiques acerbes

“Voilà le résultat de l’émergence que vous pronez depuis des années, voilà où en est le pays, rien ne va, des problèmes dans tous les secteurs.
”Aidez les populations à surmonter les dures épreuves de la vie quotidienne”, charge Patrice Bassene sur la page Facebook du président.

Moussa Ba d’enfoncer le clou: “Si vous aviez tenu vos promesses sur l emploi, on n’en serait pas là. Supprimez vos agences et programmes budgétivores, Prodac, Der et autres, et repensez et soutenez le secteur primaire (misez sur l’agriculture et annulez les licences de pêches attribuées aux bateaux pilleurs) et secondaires (en favorisant la mise en place de petites et moyennes industries de transformation et de manufactures). Arrêtons cette émergence du tape à l’œil”.

Pourtant la création de 500 mille emplois en 7 ans avait été l’une des promesses phare de sa campagne lors de la présidentielle de 2012. Sept ans plus tard, en 2019, là aussi en pleine campagne à Pikine, le chef de l’Etat promet 1 million d’emplois, s’il est réélu.

Aujourd’hui, pour plusieurs observateurs, force est de reconnaître qu’on est loin du compte. D’ailleurs, selon Me Madické Niang, candidat à la dernière élection présidentielle, “à la place de 500 mille emplois, c’est 500 mille nouveaux pauvres que Macky Sall a créés”. Et la promesse risque encore de tomber à l’eau avec la crise de la Covid-19 et ses corollaires économiques : récession, perte d’emploi, pauvreté…

D’aucuns estiment qu’une évaluation des politiques d’emplois s’impose après des décennies de promesses non tenues. “Macky, il est grand temps d’évaluer les politiques publiques liées à l’emploi et à l’employabilité des jeunes. Je vous propose d’organiser un forum dans toutes les régions afin de recenser les manquements, et surtout d’adapter vos politiques aux réalités de chaque zone”, suggère Moriba Le Maire au président de la République.

Autres actualités

29 - Novembre - 2020

Destitution de Déthié Fall : Les explications d’Idrissa Seck

Idrissa Seck a décidé de destituer celui qui était jusqu’ici le numéro 2 de Rewmi. Dans un enregistrement sonore en possession de Seneweb, le président de...

29 - Novembre - 2020

​Cheikh Bamba Dièye au ministre de la Santé: « Cette pandémie ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt »

Cheikh Bamba Dièye, député à l’Assemblée nationale s’est adressait au ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Abdoulaye Diouf Sarr...

17 - Novembre - 2020

Idy, entre Ulysse et Judas

Au lendemain de la publication de son livre blanc sur les fraudes électorales de 2019, le leader de Rewmi était déjà en négociation avec Macky dans la totale...

03 - Novembre - 2020

Amsatou Sow Sidibé ouvre le feu sur Idrissa Seck

Le professeur Amsatou Sow Sidibé, membre de la coalition Idy 2019, a analysé le ralliement du leader de Rewmi à la mouvance présidentielle. « On est toujours...

03 - Novembre - 2020

Sa gestion du CESE accablée, Mimi sort les griffes: "Nul ne peut ternir ma réputation et mon intégrité"

Non reconduite de son poste de Conseil économique, social et environnemental, Aminata Touré ne compte pas laisser le régime en place la liquider. En réaction à...