Sa Majesté Macky !

27 - Août - 2019

C’est dit et il faut que cela soit clair dans la tête de nos compatriotes. C’est lui qui décide, un point un trait. Il a eu à prononcer cette phrase alors qu’il se trouvait hors du territoire national. Apparemment, les habits de monarque lui siéent à merveille. Sachant qu’il a pouvoir de vie et de mort sur nous tous, il avait actionné sa police qui était allée cueillir comme un malpropre celui qui se présentait alors comme son adversaire le plus irréductible pour un second mandat. Le reste fut un jeu d’enfant avec une Justice qui refuse de se libérer de l’Exécutif. Le malheureux fut condamné à 5 ans de prison. La grâce sur laquelle s’accrochent quelques- uns de ses partisans semble être une arlésienne. C’est au bon vouloir du Prince. Il rendra lemaire qu’il a emprisonné et révoqué , à sa famille quand il en aura le désir. Pour le moment, il ne veut pas le voir, même pas en peinture. Il n’en a ni la volonté ni le désir. Ah, dites qui est fou ? Le rendre à sa famille alors que les Locales pointent à l’horizon et encore, il pourrait succéder à Tanor. Qui sait ? Mieux donc vaut le retenir le plus longtemps possible en prison jusqu’à ce que Sa Majesté leRoi Macky Sall en éprouve le désir ou la volonté (tiens, tiens ! Quelle belle délicatesse) de le faire comme il l’a fait avec d’autres qui ne sont pas des politiciens, bien sûr ! Machiavel ne ferait pas mieux que ce Macky- là. Mais si c’est pour humilier et montrer sa toute–puissance, là, c’est gagné ! Et encore, il ne s’agit point de discuter de ce que dit la presse par rapport à la grâce. Mais de rendre un innocent, dont le seul tort a été de se dresser devant Sa Majesté, à sa famille. Si ce n’est pas de la méchanceté, c’est tout comme!

Autres actualités

24 - Décembre - 2019

L’administration pénitentiaire dément l'agression du Dr Babacar Diop à la prison de Rebeuss

Dans un communiqué transmis à PressAfrik ce mardi, l'administration pénitentiaire informe que les accusations d'agressions physiques du Dr Babacar Diop,...

24 - Décembre - 2019

Présidentielle 2024: Sonko demande aux militants et membres de Pastef 2,5 milliards FCFA

Le leader de Pastef « Les Patriotes », Ousmane Sonko est à la recherche de moyens financiers pour affronter ses concurrents politiques en 2024. Au sortir du conclave de toutes...

24 - Décembre - 2019

Les huiliers étalent leurs inquiétudes, les producteurs se frottent les mains

La campagne de commercialisation de l’arachide 2019-2020 qui a démarré depuis le 3 décembre passé bat de l’aile. En effet, pour cette année, on note...

21 - Décembre - 2019

Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale : « Je suis là, je ne démissionnerai pas »

Poussé à la démission par des membres de sa coalition, le président de l’Assemblée nationale du Sénégal, Moustapha Niasse (80 ans),...

21 - Décembre - 2019

Cissé Lo fait-il la propagande de Amadou Ba...

Depuis quelques temps, le parti au pouvoir est éclaboussé par des sorties très virulentes sur fond de déballages de ses membres les uns contre les autres. Parmi...