Rentrée scolaire 2020-2021: Mamadou Talla veut faire du concept "Oubi Tay, Diangue Tay", une réalité

03 - Novembre - 2020

La rentrée scolaire 2020-2021 est prévue le 12 novembre prochain pour tous les élèves de la préscolaire à la Terminale. Un séminaire sous le thème « Gouvernance efficace et efficiente pour un système éducatif inclusif, résilient et performant », est organisé à Saly, dans le département de Mbour et va durer cinq (5) jours. A l’occasion, le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, a appelé les parents d’élèves et les collectivités territoriales à s’impliquer pour faire du concept « Oubi Tay, Diangue Tay » une réalité.

D’entrée, M. Talla a informé que : « La rentrée scolaire pour le personnel enseignant et administratif est prévu le 5 novembre pour les élèves, cette fois-ci de tous les élèves, du niveau préscolaire jusqu’au baccalauréat, c’est le 12 ».

« La mobilisation qui avait été faite le 25 juin, qui nous a permis de reprendre dans d’excellentes conditions et d’avoir de bons résultats, qui a nous permis également de respecter notre protocole sanitaire, de telle sorte que l’école n’a pas été source de propagation de cette maladie (Covid-19), nous maintenons donc cette dynamique qui existait », a-t-il déclaré.

Et de conclure : « Aujourd’hui, à l’issue de cet atelier d’échanges, de partages et méthodes d’analyses, de bilan de ce qui s’est passé l’année dernière et de projections pour cette année, on dira que nous allons démarrer dans d’excellentes conditions cette année scolaire 2020-2021 afin qu’on est des résultats meilleurs cette année ».

Autres actualités

25 - Septembre - 2020

Point Covid_19 de ce vendredi 25 septembre...0 décès, 23 nouveaux cas,18 cas graves et 92 malades guéris

Le ministère de la Santé et de l'Action sociale fait le point sur la situation de l'épidémie de Covid-19 au Sénégal, ce vendredi 25 septembre 2020....Sur...

25 - Septembre - 2020

Foncier : Macky bloque les maires et arme les gouverneurs

L’affectation des terres de cultures sont, désormais soumises à de nouvelles règles fixées par le chef de l’Etat par décret. Le chef de...

25 - Septembre - 2020

Arrêté Ousmane Ngom : Amnesty et la LSDH portent plainte contre le Sénégal

L’Arrêté Ousmane Ngo interdisant des manifestations au centre ville de Dakar, continue de faire débats. Amnesty et la Ligue sénégalaise des droits humains...

14 - Septembre - 2020

750 milliards de problèmes ça va, ça va, on a compris

Maintenant, tout le monde sait que les 750 milliards destinés au plan “rescue” de Big Mack était un pactole à trouver et non un trésor sous la main....

14 - Septembre - 2020

Statut du chef de l’opposition : "Un débat maladroitement alimenté", Selon Thierno Bocoum

L'un des points d'achoppements à débattre au sein du comité national de dialogue politique, le statut du chef de l'opposition continue de faire débat dans l'espace...