Lutte contre le coronavirus à Kaolack: Les marchés ferment à 14 heures

25 - Mars - 2020

Le gouverneur de la région de Kaolack a fait face à la presse ce mercredi, pour communiquer sur les dispositions particulières liées à l’état d’urgence et au couvre-feu. Au delà des décisions prises par l’État central, des décisions particulières ont été édictées au niveau local par le chef de l’exécutif régional.

« Tous les marchés situés sur le périmètre régional de Kaolack, vont être fermés à partir de 14 heures, sans autre forme de compromis. Les marchés hebdomadaires quant à eux, sont formellement interdits «, a lancé d’un ton ferme Alioune Badara Mbengue.

Comme pour parer à d’éventuels malentendus liés à l’heure de démarrage du couvre-feu, le gouverneur de région a fait une trouvaille révolutionnaire. » En partenariat avec le directeur régional de la Sonacos, un sirène qui va être entendue dans toute la commune, va retentir 3 fois par alerter les populations, à 19h 30 minutes, à 19h 45 minutes et à 19h 55 minutes, comme ça personne ne dira qu’il a été surpris », a précisé le chef de l’exécutif régional.

Autres actualités

23 - Mars - 2020

Covid-19 : Un don d’une valeur de 2,5 millions FCFA remis au district sanitaire de Nioro

Le collectif des fils du département de Nioro a remis des produits d’hygiène et de lavage des mains d’une valeur de 2 millions et une enveloppe de 500 mille francs en...

23 - Mars - 2020

Kaolack : Le cas positif de Ziguinchor avait séjourné pendant 3 jours à Sibassor... Les autorités mettent en quarantaine 4 familles dont 32 personnes.

Comme il a été annoncé dernièrement, le cas déclaré positif à Ziguinchor avait fait une escale à Kaolack, plus particulièrement dans...

20 - Mars - 2020

Kaolack-Fass Cheikh Tidiane : Une femme se tue par pendaison.

Le drame a eu lieu hier nuit dans le quartier populeux de Fass Cheikh Tidiane. A. Niass, âgée d'environ 30 ans, a été trouvée morte dans sa salle de bain, pendue...

20 - Mars - 2020

Kaolack / Covid-19 : Une trentaine de " Modou-Modou" suivie par les autorités sanitaires.

À Kaolack, la vague des " modou-modou" qui ne passent pas par les voies connues et qui rentrent au bercail continue de jour en jour. À l'heure actuelle (20 mars), une trentaine de...