Limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka: "cette décision est plus politique que rationnelle"

22 - Octobre - 2019

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), Me Assane Dioma Ndiaye, est d’avis que le limogeage de Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka, respectivement Directeur de cabinet du Secrétaire d’Etat chargé de la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance et Directeur des droits humains, est inexplicable. Selon lui, cette décision est « un sursaut d’orgueil mal placé ».

« Le rapport que le Sénégal a produit ne peut pas être l’émanation de l‘imagination personnelle de deux fonctionnaires et en répondant aux questions Me Ka disait « comme indiquait par rapport. Donc ce n’est pas un rapport personnel », précise d’emblée le défenseur des droits de l'homme.

Pour Me Assane Dioma Ndiaye « dire aujourd’hui, qu’ils n’ont pas reflété le point de vue de l’Etat du Sénégal me paraît extrêmement inexacte parce qu’ils ne pouvaient pas exprimer une position personnelle. Le Sénégal ne s’attendait pas à une médiation de cette déclaration et surtout à une remise en scène quelqu’un qui était considéré comme un potentiel opposant. Je pense que cette décision est plus politique que rationnelle ».

A l’en croire, l’Etat du Sénégal s’est peu être senti mal à l’aise « quand on a dit que le Sénégal reconnait ses tords, peut être que c’est un sursaut d’orgueil mal placé. Mais en aucun cas, ça ne peut pas être un juste procès qui ait été fait à des fonctionnaires méticuleux, rigoureux », avance-t-il sur Rfm.

Samba Ndiaye Seck et Moustapha Ka ont été relevés de leurs fonctions lundi, suite leur déclaration sur une éventuelle réhabilitation de Karim Wade devant le Comité des droits de l’homme des Nations Unies à Genève, jugée « non conforme » à celle de l’Etat.

Autres actualités

04 - Août - 2020

Dettes dues aux hôpitaux dans le cadre du Plan Sésame : Macky refuse de solder pour Wade

La Couverture maladie universelle ne veut pas payer les factures antérieures à sa création. La preuve, explique SourceA dans sa parution de ce mardi, la principale pomme de...

04 - Août - 2020

Saccage du siège de "Les Echos’’ : Abdoulaye Diop dénonce des ‘’actes irresponsables’’

Le ministre de la Culture et de la Communication a qualifié d’"actes irresponsables" l’attaque du siège du journal "Les Echos" et le saccage du matériel de...

04 - Août - 2020

Covid-19 : Le Sénégal, 2e pays le plus mortel en Afrique de l’Ouest

Selon L’Observateur, le Sénégal est devenu le 2e pays en Afrique de l’Ouest, derrière le Nigéria (888 morts), pour le nombre de morts du coronavirus....

03 - Août - 2020

Cheikh Ahmad Tidiane Niass sera inhumé mercredi à Médina Baye

Cheikh Ahmad Tidiane Ibrahima Niass, le khalife général de Médina Baye, dans la commune de Kaolack (centre), décédé dimanche soir à Dakar,...

03 - Août - 2020

Cheikh Mouhamadou Mahi succède à Cheikh Ahmed Tidiane Niasse

Médina Baye connait son nouveau khalife général. Il s’agit de Cheikh Mouhamadou Mahi Niasse qui va succéder à son frère Serigne Cheikh Ahmed...