Gestion ressources hydriques : la Palestine vise un partage de connaissances avec le Sénégal

22 - Octobre - 2019

L’ambassadeur de Palestine, Safwat Ibraghith, a fait part lundi à Dakar de la volonté de son pays de parvenir à un partage de connaissances avec le Sénégal, en matière de gestion des ressources hydriques.

Le diplomate palestinien a fait part de son ambition à l’ouverture d’une "mission de protection et d’utilisation des cours d’eau transfrontaliers et des lacs internationaux", organisée de concert avec l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS).

Des experts hydrologues et des fonctionnaires palestiniens prennent part à cette mission de cinq jours organisée par la Division des droits des palestiniens du département des Affaires politiques et de la consolidation de la paix (DPPA).

Les cinq jours de travail prévus dans le cadre de cette mission, entre Dakar et Saint-Louis, devraient permettre à la partie palestinienne d’arriver à un partage d’expériences entre les acteurs de deux pays en matière des ressources en eau.

La Palestine et le Sénégal "ont des points en commun du point de vue topographique mais aussi concernant la problématique de l’eau’’, a indiqué Safwat Ibrahim, à la tête de la délégation palestinienne composée de dix hauts cadres et représentants de quatre différents autorités de la Palestine’’ ayant en charge l’eau, l’environnement, l’agriculture et les Affaires étrangères.

Selon M. Ibraghith, ce séminaire s’inscrit dans le cadre d’une "coopération bilatérale où les deux parties seront bénéfiques dans les deux sens."

Malgré sa situation politique, la Palestine compte "parmi les premiers pays de la planète à faire face aux besoins et défis des ressources en eau, que ce soit dans la quantité et la qualité de l’eau potable ou dans les infrastructures existantes et même encore dans le traitement des eaux usées", a-t-il souligné.

"Nous exprimons notre plus haute considération et toute notre gratitude envers le peuple sénégalais pour sa fraternelle solidarité et son soutien à la cause juste du peuple palestinien", a-t-il ajouté.

Le secrétaire général de l’OMVS, Mamadou Diaby, s’est réjoui du choix porté sur le Sénégal par la partie palestinienne pour ce partage de connaissances.

"Nous nous réjouissons particulièrement de votre choix porté sur l’un des pays membres de l’OMVS pour vous enquérir de la coopération internationale, mais aussi de la solidarité autour de la gestion des eaux transfrontalières", a-t-il dit.

Selon lui, "l’élément important, qui rend l’OMVS si particulière en matière de gestion des eaux communes, c’est le partage des ressources en eau entre les usages et non entre les États, entre les usagers et non entre les entités administratives et les populations.’’

La délégation palestinienne, arrivé dimanche à Dakar, va effectuer une mission de cinq jours sur la ’’protection et d’utilisation des cours d’eau transfrontaliers et des lacs internationaux.’’

Autres actualités


30 - Novembre - 2019

Assemblée nationale : Me Djibril War traite Moustapha Cissé Lô de « voleur international »

La tension est montée d’un cran hier à l’Assemblée nationale. Tout est parti des accusations portées par Me Djibril War contre l’ancien...

29 - Novembre - 2019

6e édition de la Journée de l'Élevage à Kael: les ratés d'une organisation

Le président de la République Macky Sall a présidé hier, à Kaël, dans le département de Mbacké, la 6e édition de la Journée...

29 - Novembre - 2019

Nouvel hôpital à Touba : 14 milliards détournés, une commission d'enquête demandée

L’Assemblée nationale est prête à ouvrir une Commission d’enquête parlementaire sur le 3ème hôpital qui était prévu à...

29 - Novembre - 2019

APR : Moustapha Lo sur un air de rebellion

Qui disait que l’APr est un parti de « sabar bou tass » ? En tout cas, cela a tout l’air d’être vrai puisque si la rébellion de Moustapha...