APR : Moustapha Lo sur un air de rebellion

29 - Novembre - 2019

Qui disait que l’APr est un parti de « sabar bou tass » ? En tout cas, cela a tout l’air d’être vrai puisque si la rébellion de Moustapha Diakhaté est consommée jusqu’à lui valoir un limogeage en bonne et due forme de son poste de ministre-conseiller, une autre est dans l’air de la rébellion.

Une révolte porte l’empreinte d’une grosse pointure. Parce que nak, considéré comme le fou...du parti, Moustapha Cissé Lo n’en est pas moins une figure emblématique de l’Alliance pour la république (APr). Courroucé par les derniers développements notamment l’accusation par Me Djibril War d’un détournement de près de 600 millions de frs fait par Moustapha Diakhaté lorsque ce dernier dirigeait le groupe parlementaire de benno bokk Yakaar, et surtout par la promotion des transhumants, certainement le cas de Me Aïssata Tall Sall, le président du Parlement de la Cedeao a carrément disjoncté.

« Je prie le président Macky Sall que j’ai soutenu jusqu’à ce qu’il ait un second mandat, je vais continuer certes à le soutenir, mais s’il va jusqu’à ce qu’il n’y ait plus confiance en moi, en ne voulant pas s’asseoir avec moi pour évoquer des questions essentielles comme la mauvaise manière de gérer le pays notamment dans les domaines de la justice, surtout que ce sont les larbins qui sont promus à de bonnes positions, même si auparavant ces mêmes larbins l’insultaient.

Alors que ceux qui étaient avec lui au départ sont aujourd’hui mis à l’écart. Je lui demande par rapport à un tel état de fait de me décharger de mon poste de vice-président pour celui de député simple. Je ne suis pas d’accord dans la manière de gérer l’Assemblée nationale. Si Moustapha Diakhaté a détourné 600 millions de frs, il y a donc d’autres dans cette même Assemblée qui ont détourné des milliards de frs. On doit clarifier cette situation. On ne doit pas accuser gratuitement quelqu’un parce qu’il a une opinion. Il faut qu’on clarifie cela » a tonné le président Moustapha Cissé Lô dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Autres actualités

02 - Septembre - 2020

«Ceux qui viennent de déposer et celui qui n’a pas encore déposé, ont tous violé la loi»

Le mal est déjà fait. Les ministres qui viennent de déposer leur déclaration de patrimoine et le membre du gouvernement qui rechigne toujours à déclarer...

22 - Août - 2020

Salles d'examens Cfee inondées: le ministère de l'Education minimise et annonce des épreuves de remplacement

Dans un communiqué parvenu à PressAfrik, Mohamed Moustapha Diagne, Directeur de la Formation et de la Communication et porte-parole du ministère de l'Éducation...

22 - Août - 2020

Livre de l’ancien ministre : Diouf Sarr et Cie tirent sur Thierno Alassane Sall

La Convergence des cadres républicains, à son tour, a été sans protocole avec l’auteur du «Protocole de l’Elysée». Diouf Sarr et ses...

22 - Août - 2020

Covid-19 : 161 nouvelles contaminations, les cas contacts repassent devant

Le Sénégal a recensé 161 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus et quatre nouveaux décès liés à cette maladie au cours des...

22 - Août - 2020

Guerre des magistrats: Birahim Seck réclame l’ouverture d’une enquête et l’audition des juges Kane et Dia

La « guerre » entre les magistrats Yaya Amadou Dia et Amadou Kane a rajouté une couche sur une justice déjà ternie par des querelles internes et des scandales....