Affaire drogue saisie au Port: le présumé cerveau Ibrahima Thiam se rend à la gendarmerie pour sauver sa peau

27 - Août - 2019

Considéré comme le cerveau de l’importante quantité record de drogue saisie par la Douane au port de Dakar, Ibrahima Thiam alias Toubey s’est finale- ment rendu, hier, chez le doyen des juges. Non seulement pour se constituer prisonnier, mais pour sauver sa peau face aux menaces de mort de la part des cartels de la drogue l’accusant d’avoir « torpillé » le convoi de Dakar.

Depuis l’éclatement de plus d’1 tonne de cocaïne saisie par la Douane au Port de Dakar, Ibrahima Thiam alias Toubey ou le présumé cerveau avait pris la fuite. Traqué sans répit par la Police et la Gendarmerie, il s’est finalement rendu, hier, lundi chez le doyen des juges. Ce, pour se constituer prisonnier. Et surtout de sauver sa peau car « Le Témoin » quotidien a appris qu’Ibrahima Thiam alias Toubey faisait l’objet de réelles menaces à mort de la part des cartels brési- liens et mexicains l’accusant d’avoir « torpillé » par négligence le convoi de Dakar.
Une négligence synonyme de sabotage que les narcotrafiquants de la sous-région auraient du à pardonner à Toubey. Et surtout dans un narco-business où les narco-trafiquants ont mis beaucoup d’argent pour huiler et sécuriser le circuit c’est-à-dire de la production à la consommation en passant par le transport maritime, l’enlèvement et la réception.

Considéré comme un richissime homme d’affaires ayant plusieurs immeubles et parcs de vente de voitures de luxe, Ibrahima Thiam était l’un des fugitifs les plus re- cherchés au Sénégal. Et le reste du monde.

D’ailleurs depuis la saisie de la drogue, Ibrahima Thiam alias Toubey avait été signalé en Gambie, puis au Mali, au Maroc et en Cote d’Ivoire. Ce, comme l’attestent ses vingtaines de téléphones portables dont les numéros nationaux et internationaux avaient été repérés et bornés par les enquêteurs. Une fin de cavale qui va sans doute provoquer des rebondissements inattendus dans cette affaire.

Rappelons-le, les douanes sénégalaises avaient saisi près de 800 kg de cocaïne en provenance du Brésil cachée dans des véhicules neufs sur un bateau au port de Dakar. Cette nouvelle prise, après une précédente de 238 kg le 26 juin, porte à plus d’une tonne la quantité de cocaïne saisie en moins de deux semaines à Dakar. Depuis l’éclatement, au moins 15 personnes ont été arrêtées. Donc il ne restait la « pièce » Ibrahima Thiam « Toubey » pour permettre à la justice de de reconstituer le puzzle de la mort.

Autres actualités

08 - Août - 2019

Abdoul Mbaye attend toujours son arrêt

L’ancien Premier ministre craint d’être forclos dans l’affaire l’opposant à son ex-épouse où il est condamné à payer 100 millions...

08 - Août - 2019

Fonctionnaires délocalisés à Diamniadio: La galère en mode fast-track

Ils sont nombreux les fonctionnaires être délocalisés au niveau des sphères ministérielles de Diamniadio, dans le cadre de la décentralisation des...

08 - Août - 2019

Affaire de la drogue « volée » au Port de Dakar : des demandes de liberté provisoire déposées sur la table du juge

Des personnes arrêtées et placées sous mandat de dépôt dans l’affaire de la drogue « volée » au Port autonome de Dakar veulent humer...

07 - Août - 2019

Situation nationale du pays : le Forum civil est hautement préoccupé par l’état des droits et des libertés publiques

Ce mardi 6 Août 2019, le Bureau Exécutif du Forum Civil s’est réuni à son siège pour statuer sur la situation nationale. Le Forum Civil est hautement...

07 - Août - 2019

Grace présidentielle : le Front citoyen pour la libération de Khalifa Sall saisit Macky Sall

Le Front citoyen pour la libération de Khalifa Sall a adressé au président de la République une lettre de grâce pour obtenir la libération de...