Affaire drogue saisie au Port: le présumé cerveau Ibrahima Thiam se rend à la gendarmerie pour sauver sa peau

27 - Août - 2019

Considéré comme le cerveau de l’importante quantité record de drogue saisie par la Douane au port de Dakar, Ibrahima Thiam alias Toubey s’est finale- ment rendu, hier, chez le doyen des juges. Non seulement pour se constituer prisonnier, mais pour sauver sa peau face aux menaces de mort de la part des cartels de la drogue l’accusant d’avoir « torpillé » le convoi de Dakar.

Depuis l’éclatement de plus d’1 tonne de cocaïne saisie par la Douane au Port de Dakar, Ibrahima Thiam alias Toubey ou le présumé cerveau avait pris la fuite. Traqué sans répit par la Police et la Gendarmerie, il s’est finalement rendu, hier, lundi chez le doyen des juges. Ce, pour se constituer prisonnier. Et surtout de sauver sa peau car « Le Témoin » quotidien a appris qu’Ibrahima Thiam alias Toubey faisait l’objet de réelles menaces à mort de la part des cartels brési- liens et mexicains l’accusant d’avoir « torpillé » par négligence le convoi de Dakar.
Une négligence synonyme de sabotage que les narcotrafiquants de la sous-région auraient du à pardonner à Toubey. Et surtout dans un narco-business où les narco-trafiquants ont mis beaucoup d’argent pour huiler et sécuriser le circuit c’est-à-dire de la production à la consommation en passant par le transport maritime, l’enlèvement et la réception.

Considéré comme un richissime homme d’affaires ayant plusieurs immeubles et parcs de vente de voitures de luxe, Ibrahima Thiam était l’un des fugitifs les plus re- cherchés au Sénégal. Et le reste du monde.

D’ailleurs depuis la saisie de la drogue, Ibrahima Thiam alias Toubey avait été signalé en Gambie, puis au Mali, au Maroc et en Cote d’Ivoire. Ce, comme l’attestent ses vingtaines de téléphones portables dont les numéros nationaux et internationaux avaient été repérés et bornés par les enquêteurs. Une fin de cavale qui va sans doute provoquer des rebondissements inattendus dans cette affaire.

Rappelons-le, les douanes sénégalaises avaient saisi près de 800 kg de cocaïne en provenance du Brésil cachée dans des véhicules neufs sur un bateau au port de Dakar. Cette nouvelle prise, après une précédente de 238 kg le 26 juin, porte à plus d’une tonne la quantité de cocaïne saisie en moins de deux semaines à Dakar. Depuis l’éclatement, au moins 15 personnes ont été arrêtées. Donc il ne restait la « pièce » Ibrahima Thiam « Toubey » pour permettre à la justice de de reconstituer le puzzle de la mort.

Autres actualités

06 - Janvier - 2020

Yankhoba Seydi : "Idy ne saurait être de connivence avec un régime qui a des déchets"

Yankhoba Seydi du parti Rewmi est monté au créneau pour fustiger les révélations du journaliste analyste politique Cheikh Yérim Seck. Selon le secrétaire...

06 - Janvier - 2020

Agression contre des opérateurs chinois: Macky Sall condamne et saisit le ministre des Forces armées et celui de l’Intérieur

Le président sénégalais, Macky Sall a « condamné fermement » lundi à Dakar, le vol à main armée dont ont été victimes...

06 - Janvier - 2020

Nouveaux permis numérisés: un projet à 9 milliards d'illégalités?

Le gouvernement a tourné la page des anciens permis de conduire, sous format papier, communément appelés "permis roses". Ils sont remplacés, depuis le 1er janvier...

06 - Janvier - 2020

MOUHAMMAD DIONNE, L'EMBONPOINT DE LA TAILLE

Si dans la forme, le Secrétariat général de la Présidence de la République est à un palier en dessous du Cabinet présidentiel. Dans le fond, le...

06 - Janvier - 2020

Samuel Sarr « corrige » Cheikh Yerim Seck

Les surprenantes révélations faites hier par Cheikh Yerim Seck continuent de soulever des vagues de réactions. Le journaliste a dévoilé des échanges...