Affaire drogue saisie au Port: le présumé cerveau Ibrahima Thiam se rend à la gendarmerie pour sauver sa peau

27 - Août - 2019

Considéré comme le cerveau de l’importante quantité record de drogue saisie par la Douane au port de Dakar, Ibrahima Thiam alias Toubey s’est finale- ment rendu, hier, chez le doyen des juges. Non seulement pour se constituer prisonnier, mais pour sauver sa peau face aux menaces de mort de la part des cartels de la drogue l’accusant d’avoir « torpillé » le convoi de Dakar.

Depuis l’éclatement de plus d’1 tonne de cocaïne saisie par la Douane au Port de Dakar, Ibrahima Thiam alias Toubey ou le présumé cerveau avait pris la fuite. Traqué sans répit par la Police et la Gendarmerie, il s’est finalement rendu, hier, lundi chez le doyen des juges. Ce, pour se constituer prisonnier. Et surtout de sauver sa peau car « Le Témoin » quotidien a appris qu’Ibrahima Thiam alias Toubey faisait l’objet de réelles menaces à mort de la part des cartels brési- liens et mexicains l’accusant d’avoir « torpillé » par négligence le convoi de Dakar.
Une négligence synonyme de sabotage que les narcotrafiquants de la sous-région auraient du à pardonner à Toubey. Et surtout dans un narco-business où les narco-trafiquants ont mis beaucoup d’argent pour huiler et sécuriser le circuit c’est-à-dire de la production à la consommation en passant par le transport maritime, l’enlèvement et la réception.

Considéré comme un richissime homme d’affaires ayant plusieurs immeubles et parcs de vente de voitures de luxe, Ibrahima Thiam était l’un des fugitifs les plus re- cherchés au Sénégal. Et le reste du monde.

D’ailleurs depuis la saisie de la drogue, Ibrahima Thiam alias Toubey avait été signalé en Gambie, puis au Mali, au Maroc et en Cote d’Ivoire. Ce, comme l’attestent ses vingtaines de téléphones portables dont les numéros nationaux et internationaux avaient été repérés et bornés par les enquêteurs. Une fin de cavale qui va sans doute provoquer des rebondissements inattendus dans cette affaire.

Rappelons-le, les douanes sénégalaises avaient saisi près de 800 kg de cocaïne en provenance du Brésil cachée dans des véhicules neufs sur un bateau au port de Dakar. Cette nouvelle prise, après une précédente de 238 kg le 26 juin, porte à plus d’une tonne la quantité de cocaïne saisie en moins de deux semaines à Dakar. Depuis l’éclatement, au moins 15 personnes ont été arrêtées. Donc il ne restait la « pièce » Ibrahima Thiam « Toubey » pour permettre à la justice de de reconstituer le puzzle de la mort.

Autres actualités

24 - Juillet - 2019

La Banque mondiale fouille les opérations de BP, Kosmos, Woodside et Cairn au Sénégal

Peut–on s’attendre à plus de lumière dans les opérations des compagnies pétrolières et gazières au Sénégal ? L'espoir serait...

24 - Juillet - 2019

Mamadou Lamine Diallo alerte encore sur la dette publique du Sénégal

Mamadou Lamine Diallo, le président du mouvement Tekki ne lâche pas la dette contractée par l'Etat du Sénégal. Citant les chiffres du gouvernement, le...

23 - Juillet - 2019

Disparition de Tanor, succession difficile… : Qui pour sauver le PS ?

Le Parti socialiste (PS) se trouve dans une situation délicate de succession suite à la disparition brutale de son Secrétaire général Ousmane Tanor Dieng....

23 - Juillet - 2019

Procès en Appel pour faux, usage de faux: Le juge va-t-il envoyer Abdoul Mbaye en prison...

Abdoul Mbaye risque la prison, si le juge suit le réquisitoire du procureur général de la Cour d’appel de Dakar. Attrait à la barre de la deuxième Chambre...

23 - Juillet - 2019

Ipres : Détournement de 400 millions

Un scandale secoue l'Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres). Selon Libération, il s'agit d'une mafia organisée autour des tickets de restaurants...