Kaffrine : le surplus de moutons de Tabaski salué

26 - Juillet - 2019

Au total, 31 000 moutons sont entrés dans la région de Kaffrine (centre) à moins de deux semaines de la célébration de la Tabaski, un nombre en hausse comparativement à la même période, l’année précédente, a assuré Samba Ndiobène Ka, ministre de l’Elevage et des Productions animales.

‘’Actuellement, en termes d’entrées au niveau de la région de Kaffrine, nous avons recensé plus de 31.000 têtes. En comparaison à la même période, l’année dernière, un surplus de 10 000 têtes a été enregistré’’, a-t-il notamment déclaré.

Le ministre de l’Elevage et des Productions animales intervenait jeudi en marge d’une tournée de foirails et lieux de productions des localités de Missira Wadène et de Ribot Escale, dans la région de Kaffrine.

Il a réitéré son optimisme quant à la satisfaction de la demande des consommateurs au regard de la situation de surplus constaté dans la région de Kaffrine.

‘’On peut s’attendre à satisfaire la demande nationale. C’est rassurant mais prions que cela puisse continuer et qu’on puisse aller dans ce sens jusqu’à l’après tabaski’’, a indiqué Samba Ndiobène Ka qui a toutefois déploré la quasi inexistence d’un tapis herbacé.

‘’C’est une contrainte majeure. Mais, nous avons une posture d’optimisme et entendons œuvrer dans le sens en continuant à identifier et mettre en pratique des voies et moyens pour permettant bon approvisionnement du marché sénégalais dans son intégralité’’, a-t-il fait savoir.

Selon lui, l’Etat du Sénégal a mis en place toutes les conditions requises pour permettre à tout un chacun qui voudrait intervenir dans le secteur de l’élevage de pouvoir le faire dans de très bonnes conditions.

Il a, à cet égard, rappelé les mesures incitatives prises par le gouvernement pour favoriser un bon approvisionnement du marché à travers notamment la suppression de taxes à l’importation des moutons de tabaski.

Ces mesures combinées aux missions effectuées dans les pays limitrophes, particulièrement au Mali et en Mauritanie et aux rencontres régulières avec les acteurs permettent d’espérer que chaque Sénégalais puisse disposer passer une bonne fête de Tabaski, a-t-il laissé entendre.

Au foirail de Missira, une des étapes de cette tournée, des opérateurs sénégalais, maliens, mauritaniens ayant pris la parole ont salué les mesures prises pour permettre à tout un chacun de faire son travail comme il se doit.

Autres actualités

08 - Août - 2019

Une chenille dangereuse pour les cultures de maïs fait son apparition à Koungheul

La chenille légionnaire, un insecte qui peut causer des dommages importants aux cultures, a fait son apparition dans des champs de maïs du village de Mbaye-Mbaye, situé dans le...

07 - Août - 2019

Code et sécurité routière : le 3 FPT envisage de former 150 conducteurs de motos-Jakarta de Kaffrine

Le chef d’antenne de la zone centre du fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3 FPT), El-Bachir Traoré, a annoncé mardi la formation, pour cette...

05 - Août - 2019

Kaffrine : plus de 1 million de plants produits en 2019 (chef de service)

La région de Kaffrine (centre) a produit cette année 1.426.876 plants dans 196 pépinières, a indiqué, dimanche, le chef du service régional des eaux et...

27 - Juillet - 2019

La région de Kaffrine obtient un taux de réussite de 70,33 % à l’examen du BFEM

La région de Kaffrine (centre) a obtenu un taux de réussite de 70,33 % à l’examen du Brevet de fin d’études moyennes (BFEM), soit un point de plus sur son...