Venise connaît un nouveau pic de marée haute

16 - Novembre - 2019

Venise a connu un nouveau pic de marée haute vendredi 15 novembre, trois jours après avoir été dévastée par des inondations record qui ont conduit le gouvernement italien à décréter l’état d’urgence pour catastrophe naturelle dans la cité des Doges.

A la mi-journée, le maire de Venise, Luigi Brugnaro, a dû ordonner la fermeture de la célèbre place Saint-Marc. « Je suis dans l’obligation de fermer la place Saint-Marc pour épargner aux citoyens de Venise tout risque sanitaire, un désastre », a-t-il affirmé.

Il a aussi annoncé l’ouverture d’un compte bancaire pour tous ceux, en Italie et à l’étranger, souhaitant contribuer aux réparations. « Venise, endroit unique, est l’héritage de tout le monde. Grâce à votre aide Venise brillera de nouveau », a-t-il écrit dans un communiqué.

L’acqua alta a atteint un pic de 1,54 mètre vendredi à la mi-journée, tandis que de fortes averses et du vent sont annoncés sur toute la région. Comme beaucoup d’institutions culturelles, le musée Guggenheim avait prévu de rouvrir vendredi mais a changé d’avis « en raison de conditions météo qui empirent ».

Mardi soir, la ville a connu sa pire marée haute en cinquante-trois ans, atteignant 1,87 mètre. Soit le deuxième record historique derrière celui du 4 novembre 1966 (1,94 mètre). L’eau a envahi les églises, commerces, musées et hôtels de ce joyau classé au Patrimoine mondial. L’acqua alta record de mardi a submergé 80 % de la cité, provoqué la mort d’un septuagénaire, renversé des gondoles et des vaporettos (autobus fluviaux) et entraîné plus de 400 interventions des pompiers.

Jeudi, les 50 000 habitants du centre historique ont profité d’une embellie pour tenter de faire sécher leurs logements ou le contenu de leurs échoppes. La marée haute du matin a été plutôt modérée, atteignant 1,13 mètre (à 10 h 30), loin du 1,87 mètre de mardi soir, le deuxième record historique derrière celui du 4 novembre 1966 (1,94 mètre).

Autres actualités

29 - Novembre - 2019

En Irak, l’ayatollah Ali Sistani appelle le Parlement à retirer sa confiance au gouvernement

Le très influent grand ayatollah Ali Sistani a appelé le Parlement irakien, dans son sermon vendredi 29 novembre, à retirer sa confiance au gouvernement, au lendemain...

29 - Novembre - 2019

Moscou offre des armes au Gabon pour lutter contre les braconniers

Le ministère russe de la défense a annoncé avoir livré gratuitement des armes au Gabon afin d’aider ce pays à lutter contre les braconniers et...

28 - Novembre - 2019

Téhéran accuse la CIA d’être responsable des émeutes en Iran

Le guide suprême d’Iran, Ali Khamenei, l’a affirmé, mercredi 27 novembre. L’Iran, a-t-il déclaré, a mis en échec « un complot très...

28 - Novembre - 2019

La Corée du Nord tire deux projectiles non identifiés

Au moment où les négociations sur le nucléaire entre Pyongyang et Washington sont dans l’impasse et où les Etats-Unis fêtent Thanksgiving, la Corée...

27 - Novembre - 2019

Présence française au Sahel : sortir de l’impasse

Il y a bientôt sept ans, en janvier 2013, François Hollande avait pris l’initiative d’envoyer les soldats français afin d’empêcher les groupes...