Répression des manifestations en Iran : l’ONU et Amnesty redoutent un lourd bilan humain

19 - Novembre - 2019

Des « dizaines de morts » selon l’Organisation de Nations unies (ONU), « au moins 106 » pour Amnesty International. La répression de manifestations contre une hausse du prix de l’essence en Iran fait craindre le pire mardi 19 novembre, alors que les autorités ont coupé l’accès à Internet depuis samedi. Du fait de ce « black-out », la situation est très difficile à évaluer à l’échelle du pays, après quatre jours de troubles. Téhéran a averti qu’Internet ne serait rétabli qu’en cas de retour au calme durable.

Ainsi, « au moins 106 manifestants dans 21 villes ont été tués, selon des informations crédibles », récoltées par Amnesty. Mais pour l’ONG de défense des droits humains, « le bilan véritable pourrait être bien plus élevé, avec des informations suggérant jusqu’à 200 tués ». L’ONG se fonde sur « des images vidéos vérifiées, des témoignages de personnes sur le terrain et d’informations » de militants des droits humains hors d’Iran.

Autres actualités

29 - Novembre - 2019

En Irak, l’ayatollah Ali Sistani appelle le Parlement à retirer sa confiance au gouvernement

Le très influent grand ayatollah Ali Sistani a appelé le Parlement irakien, dans son sermon vendredi 29 novembre, à retirer sa confiance au gouvernement, au lendemain...

29 - Novembre - 2019

Moscou offre des armes au Gabon pour lutter contre les braconniers

Le ministère russe de la défense a annoncé avoir livré gratuitement des armes au Gabon afin d’aider ce pays à lutter contre les braconniers et...

28 - Novembre - 2019

Téhéran accuse la CIA d’être responsable des émeutes en Iran

Le guide suprême d’Iran, Ali Khamenei, l’a affirmé, mercredi 27 novembre. L’Iran, a-t-il déclaré, a mis en échec « un complot très...

28 - Novembre - 2019

La Corée du Nord tire deux projectiles non identifiés

Au moment où les négociations sur le nucléaire entre Pyongyang et Washington sont dans l’impasse et où les Etats-Unis fêtent Thanksgiving, la Corée...

27 - Novembre - 2019

Présence française au Sahel : sortir de l’impasse

Il y a bientôt sept ans, en janvier 2013, François Hollande avait pris l’initiative d’envoyer les soldats français afin d’empêcher les groupes...