Liban : Saad Hariri chargé d’expédier les affaires courantes

30 - Octobre - 2019

Le président libanais Michel Aoun a chargé le premier ministre démissionnaire Saad Hariri d’expédier les affaires courantes du pays jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement, a annoncé le palais présidentiel mercredi 30 octobre. Mardi après-midi, au treizième jour d’une révolte populaire sans précédent contre l’ensemble de la classe politique, estimant qu’il se trouvait dans une impasse, M. Hariri a présenté la démission de son gouvernement. Celui-ci avait été formé en janvier.

M. Hariri, 49 ans, avait expliqué avoir voulu répondre « à la volonté de nombreux Libanais qui sont descendus dans la rue pour réclamer le changement » et appelé « tous les Libanais (…) à protéger la paix civile ». Sa démission n’était souhaitée ni par M. Aoun ni par son puissant allié le Hezbollah pro-iranien, seul parti encore armé au Liban, dont le dirigeant Hassan Nasrallah a mis en garde contre le risque de « chaos ».

Autres actualités

28 - Mars - 2020

Coronavirus : tour d’une Afrique qui se barricade

Maquis fermés, motos-taxis au chômage technique, écoliers désœuvrés… Pour éviter la propagation du Covid-19, les capitales d’Afrique...

28 - Mars - 2020

Emmanuel Macron en appelle à la « solidarité » budgétaire européenne pour répondre à la crise due au coronavirus

Neuf pays européens, dont la France et l’Italie, avaient appelé mercredi à lancer un emprunt commun à toute l’Union européenne (UE) pour faire face...

27 - Mars - 2020

Au Brésil, la peur du coronavirus atteint les favelas

Rosali Batista de Assis n’en revient pas. « On dirait qu’on est dans un film, c’est du jamais-vu ! », se morfond cette femme de 56 ans, habitante depuis toujours de...

27 - Mars - 2020

La Chine ferme ses frontières aux étrangers

La Chine a annoncé coup sur coup, jeudi 26 mars, deux mesures spectaculaires pour bloquer le nombre de cas importés : la forte réduction des vols internationaux dès le...

26 - Mars - 2020

Au Mali, le chef de l’opposition a été enlevé

Le chef de l’opposition malienne Soumaïla Cissé, disparu depuis mercredi 25 mars alors qu’il était en campagne électorale dans le centre du pays en guerre,...