« Les jeunes Libanais ont moins de réticences que leurs aînés à renverser la table »

22 - Octobre - 2019

Depuis jeudi, un mouvement de contestation d’une ampleur inédite paralyse le Liban, après l’annonce d’une taxe sur les appels effectués via WhatsApp, censée renflouer un peu les finances exsangues du pays. Lundi, le premier ministre libanais, Saad Hariri, a annoncé l’adoption d’une série de réformes et du budget 2020, retardés ou bloqués par les divisions au sein de la coalition gouvernementale. Lors d’un tchat, Benjamin Barthe, correspondant du Monde à Beyrouth, a répondu aux questions des internautes du Monde.fr.
Djamila : il semble que ces manifestations soient multiconfessionnelles. Si c’est le cas, est-ce nouveau ?
Benjamin Barthe : Ce n’est pas complètement nouveau. Les manifestations antisystème de l’été 2015, déclenchées par la crise de la collecte des ordures, précurseur du mouvement de protestation auquel on assiste aujourd’hui, avaient déjà une dimension multiconfessionnelle. La caractéristique principale de la révolte actuelle, outre son ampleur, réside dans sa diffusion géographique. Ce ne sont pas seulement les Beyrouthins qui manifestent, comme c’était le cas en 2015, mais aussi les gens de Tripoli, au Nord, une ville à majorité sunnite, de Tyr, au Sud, qui est à majorité chiite, des localités de la montagne chrétienne et druze, au Nord et à l’Est.

Autres actualités

06 - Juin - 2020

La guerre de la désinformation fait rage dans le Golfe

Quel est le point commun entre le joueur de baseball américain Joey Krehbiel, le skieur norvégien Kjetil Jansrud et le journaliste sud-africain Siyabonga Sesant ? Leurs comptes...

06 - Juin - 2020

Etats-Unis : Joe Biden sera officiellement le candidat démocrate à la présidentielle

Joe Biden a annoncé, vendredi 5 juin, qu’il affronterait le président républicain, Donald Trump, lors de l’élection présidentielle de novembre aux...

29 - Mai - 2020

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l’OMS

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a annoncé, vendredi 29 mai, qu’il mettait fin à la relation entre son pays et l’Organisation mondiale de la...

29 - Mai - 2020

Au Nigéria, escalade inquiétante des violences dans le nord-ouest

Une centaine de villageois ont été tués par des « bandits » cette semaine, dans l’Etat de Sokoto, dans le nord-ouest du Nigeria, une région devenue...

23 - Mai - 2020

En Afghanistan, cessez-le-feu de trois jours pour la fin du ramadan

L’Afghanistan s’oriente vers trois jours d’arrêt des combats à l’occasion de l’Aïd el-Fitr, la fête marquant la fin du ramadan qui doit...