Les agents de santé appelés à davantage communiquer sur le danger des médicaments de la rue

07 - Mars - 2020

Le médecin-chef de la région médicale de Kaffrine (centre), Dr Moustapha Diop, a appelé, vendredi, les agents de santé à davantage sensibiliser les populations sur les méfaits des médicaments de la rue.

Cette sensibilisation doit porter sur les ‘’multiples dangers que constituent les médicaments contrefaits et de la rue’’, a-t-il estimé au terme de la reconstitution de la dernière saisie de faux médicaments par la subdivision des douanes de Kaffrine à Ndiaobambali, dans la commune de Diamagadio, département de Kaffrine.

Il a rappelé que ‘’les médicaments doivent obéir à un certain nombre de règles’’. Il soutient que les agents de santé du pays, qui ‘’sont suffisamment outillés et formés’’, ‘’doivent donc communiquer avec les populations afin de lutter définitivement contre ce fléau’’.

Il avertit qu’en raison du fait qu’ils ‘’n’ont pas de principe actif, les faux médicaments ne soignent pas mais entraînent des ‘’conséquences très graves sur le plan de la santé’’, comme ‘’les problèmes de résistance aux antibiotiques, les problèmes d’insuffisance rénale et hépatiques’’.

‘’Le médicament guérit ou prévient la maladie chez la personne ou chez l’animal, mais à condition qu’on soit sûr de son origine et de sa qualité mais surtout du respect des normes en matière de transport’’, a-t-il déclaré.

Selon lui, dans la région de Kaffrine, le taux de disponibilité des médicaments essentiels est de 80%. ‘’Les statistiques de 2019 ont montré que l’essentiel des médicaments sont à Kaffrine’’, a-t-il assuré.

Il révèle que selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à peu près 7.000 personnes meurent chaque année à cause de la consommation des médicaments de la rue et contrefaits.

La subdivision des douanes de Kaffrine (centre) a saisi en moins de deux semaines 2, 6 tonnes de faux médicaments d’une valeur de 85 millions de francs CFA à Ndiaobambali, dans la commune de Diamagadio.

Autres actualités

29 - Mai - 2020

Reprise des cours : seuls 20 % des enseignants doivent rejoindre leur poste d’affectation

Environ 20 % des enseignants sont concernés par les navettes organisées pour leur permettre de rejoindre les écoles, 80 % d’entre eux étant déjà...

23 - Mai - 2020

Kaffrine : plus de la moitié des enseignants localisé hors du territoire régional (IA)

Plus de la moitié du personnel enseignant de la région de Kaffrine, un effectif de 1 633 sur près 3 000, concerné par la réouverture des classes d’examen,...

19 - Mai - 2020

Prêts aux acteurs touristiques : Kaffrine bénéficie de cinq millions FCFA

La région de Kaffrine a bénéficié d’un montant de cinq millions Francs CFA sur les 3,7 milliards de francs CFA destinés aux acteurs du secteur...

18 - Mai - 2020

Covid-19 : Kaffrine redouble de vigilance

La vigilance est de mise à Kaffrine où aucun cas de Covid-19 n’a encore été enregistré malgré de nombreuses alertes, près de 200 au total,...

18 - Mai - 2020

Kaffrine : le ministère de l’Intérieur offre 25.000 masques aux mosquées de la région

La région de Kaffrine (centre) a reçu du ministère de l’Intérieur un lot de 25.000 masques destinés aux mosquées, a t-on appris, lundi, de...