Le WAQF, un instrument de lutte contre l’exclusion sociale et économique (directrice)

14 - Mai - 2019

La WAQF, donation faite par un particulier à une œuvre d’utilité publique ou à un ou plusieurs individus, vise à lutter contre la pauvreté et les inégalités sociales, a souligné Oulimata Diop, directrice générale de la Haute autorité en charge de cette donation musulmane au Sénégal.

"La finalité du WAQF est de trouver des ressources stables et durables pour lutter contre la pauvreté et réduire les inégalités sociales", a-t-elle déclaré lundi à un atelier de sensibilisation sur "Les enjeux et avantages du WAQF".

"C’est donc un levier innovant et puissant de la finance islamique, qui a fait ses preuves dans le monde musulman et qui compte apporter sa contribution importante dans la lutte contre l’exclusion sociale et économique au Sénégal", a expliqué Oulimata Diop.

Elle a souligné que le Sénégal a commencé à partir de 2015 à s’intéresser à cette institution islamique dans le cadre de la diversification de ses instruments de politique sociale.

Dans cette perspective, a-t-elle fait savoir, des avancées significatives ont été obtenues avec l’adoption d’une loi relative au WAQF en 2015, la création d’une autorité administrative indépendante, le lancement du 1er projet public immobilier destiné aux daaras (écoles coraniques).

La directrice générale du WAQF a souligné qu’en de progrès appréciables, cette institution islamique reste largement méconnue des populations et des acteurs de la vie économique et sociale.

"Le WAQF, bien qu’étant une pratique ancienne dans le monde musulman, apparait comme une notion nouvelle dans nos pays", a-t-elle fait remarquer.

Mme Diop a insisté sur la nécessité de "vulgariser auprès des populations et des acteurs de développement à la base cet instrument de solidarité islamique et montrer ses utilités économiques et sociales (...).

Elle a expliqué que cette vulgarisation va se faire dans toutes les autres régions du pays à travers des séances de sensibilisation mais également à travers une communication digitale et une campagne médiatique de masse.

La responsable du WAQF a appelé les acteurs du développement local, les chefs religieux, et imams de la région de Fatick à être le relais de la Haute autorité du Waqf pour sa vulgarisation massive dans toutes les contrées de la région.

La Haute autorité du WAQF (HAW), en partenariat avec l’ONG Direct Aid, a procédé à la remise d’un don de denrées alimentaires à 200 familles démunies de la région de Fatick, en présence du gouverneur Gorgui Mbaye.

Les denrées alimentaires offertes sont composées de 200 kits de riz de 25 kg, des cartons de dattes et d’huile.

Autres actualités

02 - Décembre - 2020

Fatick : décès du maire de la commune de Thiaré Ndialgui

Le maire de la commune de Thiaré Ndialgui (Fatick), Sonegui Niane, est décédé mercredi au Centre hospitalier régional de Fatick des suites d’une courte...

02 - Décembre - 2020

Le SYNTTAS décrète 72 heures de grève renouvelables

Le Syndicat national des techniciens et des travailleurs de l’agriculture du Sénégal (SYNTTAS) a décrété mercredi, en plein campagne arachidière,...

09 - Septembre - 2020

Fatick : le gouverneur milite pour l’installation d’un service de réanimation à l’hôpital régional

Le gouverneur de Fatick, Seynabou Guèye, s’est engagé mardi à porter le plaidoyer auprès des autorités compétentes pour que le centre hospitalier...

12 - Juillet - 2020

Un technicien du bloc opératoire de Sokone victime d’un grave accident de travail

Un technicien en maintenance a été évacué à l’hôpital principal de Dakar après avoir été victime d’un grave accident de...

10 - Juillet - 2020

Accès à l’eau douce à Foudiougne: L'eau saumâtre sera bientôt un souvenir dans cette localité

Foundiougne aura sous peu, de l’eau douce. Une station de dessalement de l’eau y sera bientôt érigée, informe la Rfm. Initié par la...