Jérusalem, plateau du Golan, colonies… les concessions de Donald Trump à son allié israélien

19 - Novembre - 2019

En visite en Israël et dans les territoires palestiniens, en mai 2017, Donald Trump se recueille devant le mur des Lamentations, dans la vieille ville de Jérusalem. C’est une première pour un président américain. Deux ans plus tard, le 21 août, il affirme qu’« aucun président » des Etats-Unis n’a fait autant que lui pour Israël. Depuis sa prise de fonctions, il a en effet manifesté un soutien inconditionnel au pays et à son premier ministre, Benyamin Nétanyahou.

Jérusalem reconnue comme capitale d’Israël

Le 6 décembre 2017, Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël. La décision déclenche la colère des Palestiniens et la réprobation de la communauté internationale. Le statut de la Ville sainte est l’un des problèmes les plus épineux du conflit : les Palestiniens ont toujours souhaité faire de Jérusalem-Est, occupée par Israël depuis 1967 puis annexée, la capitale de l’Etat auquel ils aspirent.

En réponse à l’annonce américaine, le président palestinien, Mahmoud Abbas, déclare que les Etats-Unis ne peuvent plus jouer leur rôle historique de médiateur avec les Israéliens. Les relations sont gelées entre Washington et l’Autorité palestinienne. Lors de la tournée au Moyen-Orient du vice-président Mike Pence, les Palestiniens refusent de le rencontrer, ce que Donald Trump considère comme un « manque de respect » à l’égard des Etats-Unis.

Le 14 mai, le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem coïncide avec un bain de sang dans la bande de Gaza, où une soixantaine de Palestiniens sont tués par l’armée israélienne. Sur Twitter, Donald Trump célèbre un « grand jour pour Israël ».

Autres actualités

03 - Juillet - 2020

Le Canada suspend son traité d’extradition avec Hongkong après l’adoption de la nouvelle loi controversée sur la sécurité

Le Canada suspend son traité d’extradition avec Hongkong ainsi que ses exportations de matériel militaire « sensible » en réaction à...

03 - Juillet - 2020

Plus de 1 000 personnes soupçonnées d’avoir participé au génocide sont encore recherchées par le Rwanda

Les dossiers colorés, marqués confidentiels, sont empilés du sol jusqu’au plafond. « Chacun de ces classeurs correspond à un suspect de génocide et...

01 - Juillet - 2020

Le président russe, Vladimir Poutine, remporte son référendum

Au cours d’un scrutin inédit par sa forme, taillé sur mesure pour une victoire du oui, les Russes ont approuvé une réforme de leur Constitution qui permet...

01 - Juillet - 2020

L’escalade se poursuit entre la France et la Turquie

La France a annoncé mercredi 1er juillet son retrait temporaire de l’opération de surveillance de l’OTAN en Méditerranée « Sea Guardian »,...

20 - Juin - 2020

Donald Trump à Tulsa, lieu du plus important lynchage de l’histoire américaine

Pourquoi Tulsa ? Pourquoi le 19 juin ? La décision de Donald Trump de tenir son premier meeting de campagne depuis trois mois le Juneteenth, jour célébrant la fin de...