FATICK : PAS DE RISQUE DE PÉNURIE DES DENRÉES DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ POUR LA KORITÉ

07 - Juillet - 2016

Le chef du service régional du commerce de Fatick, Babacar Diouf a assuré que le marché sera bien approvisionné en denrées de première nécessité malgré la hausse notée sur les prix de l’oignon et de la pomme de terre.

"A l’approche de la fête de la Korité, nous avons constaté que le marché est bien approvisionné en produits de première nécessité", a dit, à l’APS, le commissaire aux enquêtes économiques, soulignant que "les stocks sont stables particulièrement en ce qui concerne la pomme de terre qui a connu une hausse depuis la levée du gel des importations".

"Pour ce qui est de l’oignon local, a-t-il poursuivi, le marché est resté bien approvisionné donc, il y a pas de risque de pénurie pour cette denrée en perspective de la fête de la Korité".

"Les prix de ces denrées alimentaires sont également stables. Seulement on a noté une petite augmentation par rapport à la pomme de terre dont le coût du sac est passé de 7500 francs CFA à 9000 francs CFA", a indiqué Babacar Diouf.

S’y ajoute qu’"on a aussi constaté, sur l’oignon, une petite hausse des prix. Le sac qui était cédé à 6500 francs se vend maintenant entre 9500 et 10000 francs CFA au niveau du marché", a-t-il souligné.

Cette augmentation s’explique aussi par la baisse des stocks d’oignon local surtout avec l’approche de l’hivernage, a expliqué le chef du service régional du commerce.

"On a procédé à des contrôles au niveau du marché pour veiller au respect de la réglementation sur les prix et la qualité des denrées alimentaires. Nous voyons qu’ils sont respectés surtout par rapport au riz, à l’huile, le sucre, etc", a informé le commissaire aux enquêtes économiques.

Toutefois, a-t-il fait remarquer, "nous avons eu à saisir quelques sacs de riz précisément une tonne dont les dates étaient arrivées à expiration".

Outre cette céréale dont le grain est utilisé dans notre alimentation, le service du commerce a également saisi "quelques bouteilles de lait concentré dont la date était arrivée à échéance".

Les contrevenants ont été obligées de payer de fortes de amendes et les produits saisis seront détruits, a relevé Babacar Diouf.

S’agissant du poulet, le chef du service régional du commerce a estimé que le marché est bien approvisionné du fait du nombre élevé d’éleveurs recensés à Fatick.

Autres actualités

13 - Juin - 2019

Fatick : le nouveau gouverneur s’engage à accompagner la réussite des politiques publiques

Seynabou Guèye, nouveau gouverneur de Fatick (centre), s’est engagée à accompagner au mieux "la réussite" des politiques publiques dans cette région tout...

12 - Juin - 2019

Fatick : appel à la redynamisation "d’un esprit de veille environnemental" (gouverneur)

L’adjoint au gouverneur de la région de Fatick, Cheikh Ahmadou Ndoye, a appelé à la redynamisation "d’un esprit de veille environnementale" chez les citoyens,...

01 - Juin - 2019

Fatick : 1.728 tablettes et 36 ordinateurs offerts à 30 écoles

Trente écoles élémentaires des Inspections de l’éducation et de la fromation (IEF) de Fatick et Dioffior ont reçu 1.728 tablettes et 36 ordinateurs...

24 - Mai - 2019

Matar Bâ : "Fatick dispose d’un environnement propice au développement"

La commune de Fatick dispose d’un environnement infrastructurel propice au développement des entreprises et sociétés industrielles, a soutenu jeudi son maire....

22 - Mai - 2019

Fatick : 2150 moustiquaires imprégnées aux populations de Bettenty

Le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) et l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal ont procédé mardi à la distribution de 2150...