FATICK : PAS DE RISQUE DE PÉNURIE DES DENRÉES DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ POUR LA KORITÉ

07 - Juillet - 2016

Le chef du service régional du commerce de Fatick, Babacar Diouf a assuré que le marché sera bien approvisionné en denrées de première nécessité malgré la hausse notée sur les prix de l’oignon et de la pomme de terre.

"A l’approche de la fête de la Korité, nous avons constaté que le marché est bien approvisionné en produits de première nécessité", a dit, à l’APS, le commissaire aux enquêtes économiques, soulignant que "les stocks sont stables particulièrement en ce qui concerne la pomme de terre qui a connu une hausse depuis la levée du gel des importations".

"Pour ce qui est de l’oignon local, a-t-il poursuivi, le marché est resté bien approvisionné donc, il y a pas de risque de pénurie pour cette denrée en perspective de la fête de la Korité".

"Les prix de ces denrées alimentaires sont également stables. Seulement on a noté une petite augmentation par rapport à la pomme de terre dont le coût du sac est passé de 7500 francs CFA à 9000 francs CFA", a indiqué Babacar Diouf.

S’y ajoute qu’"on a aussi constaté, sur l’oignon, une petite hausse des prix. Le sac qui était cédé à 6500 francs se vend maintenant entre 9500 et 10000 francs CFA au niveau du marché", a-t-il souligné.

Cette augmentation s’explique aussi par la baisse des stocks d’oignon local surtout avec l’approche de l’hivernage, a expliqué le chef du service régional du commerce.

"On a procédé à des contrôles au niveau du marché pour veiller au respect de la réglementation sur les prix et la qualité des denrées alimentaires. Nous voyons qu’ils sont respectés surtout par rapport au riz, à l’huile, le sucre, etc", a informé le commissaire aux enquêtes économiques.

Toutefois, a-t-il fait remarquer, "nous avons eu à saisir quelques sacs de riz précisément une tonne dont les dates étaient arrivées à expiration".

Outre cette céréale dont le grain est utilisé dans notre alimentation, le service du commerce a également saisi "quelques bouteilles de lait concentré dont la date était arrivée à échéance".

Les contrevenants ont été obligées de payer de fortes de amendes et les produits saisis seront détruits, a relevé Babacar Diouf.

S’agissant du poulet, le chef du service régional du commerce a estimé que le marché est bien approvisionné du fait du nombre élevé d’éleveurs recensés à Fatick.

Autres actualités

02 - Avril - 2020

Fatick : Grâce présidentielle pour 71 détenus

Au total, 71 détenus de la Maison d’Arrêt de Fatick ont bénéficié de la grâce présidentielle à l’occasion de la fête de...

01 - Avril - 2020

Coronavirus : 73 dispositifs de lavage de mains installés à Fatick

Soixante-treize dispositifs de lavage des mains ont été installés dans toute la région de Fatick dans le cadre de la lutte contre la propagation du nouveau...

31 - Mars - 2020

Quatre personnes blessées dans une agression à Mbellacadiao

Quatre personnes ont été blessées dans une attaque menée nuitamment dans la commune de Mbellacadiao, a-t-on appris lundi du capitaine Youssouph Sané, chef de la...

27 - Mars - 2020

Etat d’urgence : A Fatick, la gouvernance envahie par des demandeurs d’autorisation de circuler

Des agents de l’administration ont envahi vendredi matin la gouvernance de Fatick (centre) en vue de remplir les formalités d’autorisation de circuler suite aux nouvelles...

25 - Mars - 2020

Covid-19 : aucun cas positif enregistré à Fatick (gouverneur)

Le gouverneur de Fatick (centre), Seynabou Guèye, a assuré mercredi qu’aucune contamination au coronavirus n’avait encore été enregistrée dans cette...